Actualités

Dubaï : Un footballeur britannique condamné à vingt-cinq ans de prison pour de l’huile de CBD »

Dubaï est un pays réputé pour sa vie luxueuse, ses plages suivant le long du Golfe Persique, mais aussi par la sévérité de la justice concernant les drogues. Effectivement, tous les États des Émirats arabes infligent de peines sévères à tous les individus qui possèdent des stupéfiants. Un entraîneur de foot britannique a été victime d’emprisonnement après avoir vapoté du CBD. Découvrez plus de détails en parcourant cet article.

des fiouls d'huile de CBD

Le début du calvaire de Billy Hood

Billy Hood est un ancien footballeur britannique âgé de 24 ans. Pour continuer sa carrière, il est devenu entraîneur professionnel de cette activité à Dubaï. Tous les jours, il donne des entraînements aux enfants dans les écoles et sur les stades. Étant un joueur professionnel, Billy ne consomme aucunes drogues et produits stupéfiants. Il n’a jamais fumé du cannabis sous quelque forme que ce soit, ni d’autre drogue illégale.

Après s’être fait livrer son repas, il s’est rendu à sa voiture pour y chercher son chargeur de téléphone. C’est à ce moment-là que ce jeune sportif a été interpellé, menotté et détenu par deux policiers. Son véhicule et sa maison ont été fouillés minutieusement.

Les policiers n’ont rien trouvé de suspect. Billy avait seulement quatre huiles de CBD inoffensives et une e-cigarette. Or, ces produits appartiennent à ses amis passés quelques jours chez lui par Dubaï. Ils ont été oubliés de bonne foi dans sa voiture. Susceptible de contenir du THC, les produits à base de cannabidiol sont formellement interdits à Dubaï. Arrêté, le jeune entraîneur est placé sous détention.

Billy contraint de signer une fausse déclaration

Billy Hood a subi un traitement horrible et inhumain dans la prison d’Al-Barsha. Lorsqu’il est emmené à l’unité antidrogue du CID, le jeune entraîneur est battu cinq jours successifs afin de le forcer à avouer son crime. Les policiers l’ont battu en se servant d’un Taser. Ces derniers l’ont giflé violemment et l’avaient donné uniquement du pain et de l’eau comme nourriture. 

D’après le témoignage d’un autre ancien footballeur londonien hors ligue, Alfie Cain : « Il a été essentiellement torturé et mis dans une cellule avec 30 autres personnes pendant cinq jours. ». Les policiers lui ont dit qu’ils arrêteraient les abus s’il signe des faux aveux de trafic de drogue écrit en arabe.

Selon l’annonce de son ami, lui-même agent de footballeurs : « Billy a dit que les policiers lui avaient dit qu’il pouvait rentrer chez lui s’il signait le papier. C’est pour cette raison qu’il a accepté de signer la déclaration en arabe. Il ne savait pas ce qu’il signait, mais il voulait juste que sa torture s’arrête »

un homme de la justice en train d'écouter son sécrétaire

Un sportif condamné à vingt-cinq ans de prison

Malgré les tests urinaires négatifs qui ne montrent aucun signe de consommation de drogue, Billy Hood est quand même condamné par la justice émiratie. Ce sportif innocent est condamné à 25 ans de prison pour possession, vente et trafic de drogue.

En outre, Radha Stirling, fondateur et PDG du groupe de pression Détenu à Dubaï, a déclaré : « C’est incroyable, 25 ans pour avoir une huile qui ne peut même pas te faire planer, c’est extrême ». Elle qualifie son jugement et sa peine d’ « extrême ».

Mme Stirling a déclaré que l’avocat de Billy interjette un appel. Son organisation envisage aussi de faire pression sur le gouvernement britannique afin d’annuler la peine. Pour lui venir en aide, la famille de l’entraîneur a créé un page GofundMe. Jusqu’ici, ce dernier a pu récolter environ 19 415 £.

Le CBD, un cannabinoïde inoffensif pour tous

Le cannabidiol est le second cannabinoïde qui constitue la plante de chanvre. Contrairement à son cousin THC, cette molécule ne procure aucun effet psychotrope. En d’autres termes, le CBD ne perturbe pas le comportement des consommateurs. Plusieurs études scientifiques démontrent son potentiel.

  • Le CBD est un puissant relaxant et sédatif musculaire. C’est une substance recommandée chez les sportifs de haut niveau qui subissent régulièrement un entraînement intense. Il combat les insomnies.
  • Le cannabidiol est un antalgique et analgésique naturel qui soulage les douleurs chroniques tels que l’arthrite, la sclérose en plaque, la rhumatoïde, etc.
  • Son action anti-inflammatoire limite la propagation de bactéries.
  • Le CBD est un antidépresseur efficace, car il réduit systématiquement les symptômes de l’anxiété. Il aiderait à combattre la schizophrénie, la maladie d’Alzheimer, etc.
  • La consommation de CBD permet de réduire considérablement les différentes addictions comme le tabac et les produits additifs dangereux pour la santé.
la carte du monde

La législation du CBD dans le monde

En novembre 2020, l’ONU a effectué un grand pas en reconnaissant l’usage du cannabis thérapeutique dans le cadre médical. Dans la même année, l’Union Européenne a reproché au gouvernement français l’interdiction du CBD. Il y a de quoi faire bouger tous les pays concernant la législation floue en la matière.

Au Royaume Uni

Une grande révolution s’opère dans la législation britannique. En 2018, le parlement a voté pour la légalisation de l’utilisation du cannabis thérapeutique. Cependant, seuls les produits qui contiennent uniquement du CBD sont autorisés sur place. Ainsi, les produits à base de cannabidiol, comme l’huile de CBD peuvent être vendus légalement et sans aucune autorisation. Pour bien encadrer la vente des cannabinoïdes, le gouvernement britannique classe les fleurs de CBD et les graines de chanvre dans les « Novel Food ».

Aux Émirats arabes unis

La culture de chanvre industriel et l’usage de cannabis médical sont entièrement interdits aux EUA. Des traces minimes de THC peuvent vous conduire à un emprisonnement. L’huile de CBD aussi est prohibée, car ce produit est considéré comme une drogue narcotique. Par ailleurs, l’acheminement de graines de chanvre aux EAU est illicite. Un Italien a été arrêté en 2009 après avoir dissimulé des graines de cannabis dans la doublure de son sac à dos.

Quelle est la situation exacte du CBD dans le football ?

Actuellement, il est encore impossible de lire sur la page officielle de la FIFA que les cannabinoïdes sont interdits. Mais, ce qui est sûr, c’est que le cannabis est formellement interdit pendant les compétitions. En effet, la quantité de THC consommée laisse toujours des traces pendant des semaines. Par contre, le CBD est une substance non toxique et qui ne contient aucune trace de THC. C’est la raison pour laquelle il est légal dans le monde sportif.

Les footballeurs utilisent généralement de l’huile et des crèmes CBD. Ces produits favorisent la détente musculaire, atténuent les douleurs et l’inflammation. Ils améliorent aussi la qualité du sommeil et affectent la performance de ces derniers. Enfin, le cannabidiol protège contre les dommages oxydatifs.

L’avantage des produits topiques comme les crèmes ou les huiles de massage à base de cannabidiol c’est qu’ils ne présentent aucun risque vis-à-vis de la loi. En effet, la consommation directe de CBD est facilement détectable alors que sous forme les produits topiques encourent moins de risque de se faire choper par la police.

Même si les bienfaits de cette substance naturelle issue du chanvre ont été démontrés des milliers de fois par les scientifiques et chercheurs de renoms, la législation reste toujours floue dans certains pays.

Comment détecter la présence du CBD ?

En général, les tests de dépistage se divisent en deux : les analyses d’urine et le test salivaire. Le premier moyen de contrôle consiste à plonger une bandelette en papier dans un échantillon d’urine pendant quelques minutes. Ce type de contrôle permet de détecter la présence de cannabis et de ses dérivés dans l’organisme. Les analyses urinaires sont également efficaces pour déceler les produits stupéfiants (héroïne, crack, cocaïne, etc)

Contrairement à cette technique, le test salivaire est beaucoup plus simple à mettre en œuvre. Un seul prélèvement buccal permet de détecter les stupéfiants. Cependant, le cannabidiol n’est pas considéré comme une drogue. Par conséquent, le test salivaire ne peut pas le détecter. Grâce à cette méthode, les résultats ne risquent pas d’être falsifiés comme pour les tests urinaires.

Comme les conducteurs et consommateurs de CBD, les sportifs peuvent aussi subir un test de dépistage, en particulier lors d’une compétition d’envergure internationale. Heureusement, le cannabidiol ne reste pas plus de 7 jours dans l’organisme humain après la dernière consommation.





Pour conclure, la légalisation du CBD dans le monde est encore un long combat. Ce qui est sûr, c’est que chaque pays a sa propre loi qu’il s’agisse de la production, la vente ou la consommation des produits au cannabidiol. Mais avec les innombrables bienfaits qu’il apporte, particulièrement chez les sportifs, le CBD peut avoir un avenir prometteur dans un futur proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page