Bodybuilding

Tout ce qu’il faut savoir sur le CBD et le bodybuilding

Plusieurs athlètes adoptent le CBD dans leurs vies quotidiennes. Cette substance est utilisée pour récupérer rapidement et de continuer les exercices au gymnase. Il en est de même pour les bodybuilders amateurs de produits naturels. Le cannabidiol apaise les muscles endoloris, réduit les douleurs arthritiques, améliore le sommeil et bien plus encore. De plus, des études ont examiné comment le cannabidiol, en particulier l’huile de CBD, peut être bénéfique pour les culturistes. Les résultats sont très prometteurs. Nous expliquerons dans cet article pourquoi le CBD est une excellente alternative pour les bodybuilders.

Articles similaires

Définition du CBD

Ceux qui ont déjà entendu parler du CBD l’associent certainement au cannabis. Ce n’est pas faux, mais il y a des choses à préciser tout de même. Sur les 113 composés naturels trouvés dans la plante de chanvre, le cannabidiol en est un. Néanmoins, cette molécule organique est extraite du Cannabis Sativa L qui contient moins de 0,3% de concentration en THC.

Le cannabidiol est issu de la fleur de la plante de cannabis pour produire une substance pâteuse brute. Cette dernière est ensuite mélangée à une matière grasse comme de l’huile de chanvre qui est extraite des graines. Certains fabricants préfèrent adopter du MCT, un produit créé à partir de la noix de coco afin de faciliter l’absorption.

La molécule de CBD permet de profiter des propriétés naturelles du cannabis sans en provoquer les effets psychoactifs.

une femme musclé qui fait un grand écart

Définition du THC

Le tétrahydrocannabidinol ou THC est l’ingrédient psychoactif central du cannabis. Il affecte directement la fonction neurologique du consommateur. En effet, le THC agit sur les récepteurs cannabinoïdes de l’esprit liés à la mémoire, la joie, la déduction, au discernement et à la coordination. L’impact du THC s’installe en 10 à 30 minutes après l’ingestion. Les effets durent environ 2 heures.

Une fois qu’il adhère à ces récepteurs, le THC les initie et influence la concentration, la capacité de réflexion en provoquant des hallucinations. Le consommateur entre dans une phase de rêveries sans fin. Après cet état apparent de « high », le sportif s’affaiblit physiquement.

Certes, le THC a ses propres avantages, mais il faut prendre des précautions en raison de son illégalité dans certains pays.

L’intérêt du CBD pour les bodybuilders

Il existe plusieurs manières dont les bodybuilders peuvent profiter des produits à base de cannabidiol. Voici quelques-uns de ces bénéfices :

Facilite la croissance musculaire

Le Journal brésilien de recherche médicale et biologique parle des propriétés anti-cataboliques du cannabidiol. Ce principal actif du chanvre aide à régulariser le niveau d’hormones dans l’organisme. Grâce à l’huile de CBD, les niveaux de cortisol sont maintenus à distance. Cela favorise la croissance musculaire ainsi que la synthèse des protéines lors d’un exercice de musculation. Ces mêmes propriétés peuvent aussi entraîner la dégradation lente de la masse musculaire. Ainsi, les athlètes pourront développer favorablement leurs muscles. 

Aide à gagner du poids

Si vous souhaitez affiner votre silhouette, le CBD peut vous venir en aide. Une étude publiée dans Science et Avenir a montré que le cannabidiol augmente le niveau de leptine dans le cerveau. La leptine est une hormone qui fait qu’une personne se sent rassasiée. Dans une autre étude, les chercheurs ont découvert que le CBD interfère avec la sécrétion de cortisol. Cette association permet de réduire le taux sanguin.

Améliore le sommeil

Après une routine d’entraînement, un régime alimentaire sain et équilibré, un sportif a besoin de beaucoup de repos. Le sommeil est très important pour les personnes actives, car il affecte tous les tissus du corps, selon le Dr Michael Twery, expert en sommeil aux National Institutes of Health (NIH). Il affecte non seulement les hormones de croissance et de stress, mais aussi le système immunitaire, la tension artérielle, l’appétit et la santé cardiovasculaire des athlètes. Une étude dans Pharmaceuticals(Basel) en 2012 a affirmé qu’une dose de 160 milligrammes de CBD augmente la durée de sommeil.

un bodybuilder qui fait son entraînement quotidien

Favorise la récupération musculaire

Les exercices physiques entraînent toujours des dommages microscopiques aux fibres musculaires. Les parties sollicitées deviennent enflammées et une sensation de raideur apparaît inévitablement. Des études ont montré que le CBD a la capacité de réduire cette douleur intense en inhibant l’inflammation. En d’autres termes, il soulage la souffrance désastreuse lorsque le corps se remet d’un entraînement intense. Par ailleurs, le cannabidiol peut également atténuer les spasmes musculaires des bodybuilders.

Ralenti l’état de stress

Généralement, les séances d’entraînement sont suffisantes pour réduire le stress d’un individu. Un exercice apporte des avantages psychologiques afin d’améliorer la santé physique. Cependant, le stress chronique peut être néfaste chez un bodybuilder. Le corps produit trop de cortisol et d’adrénaline. Or, cela provoque l’anxiété, une mauvaise concentration et une faible estime de soi. D’ailleurs, le stress entrave la croissance musculaire. L’étude de 2019 publiée dans le Brazilian Journal of Psychiatry a démontré les effets du CBD sur le stress. Une dose optimale aide à réduire les réponses aux facteurs environnementaux stressants.

Le cannabidiol est-il sans danger pour les bodybuilders ?

Même si le CBD est considéré comme une substance sûre, il y a tout de même quelques considérations à ne pas minimiser avant de l’adopter.

L’industrie du CBD est encore récente. En effet, elle est légale que depuis l’adoption du Farm Bill de 2018. Ainsi, peu de recherches longitudinales ont encore été effectuées concernant la plante de chanvre. De plus, la FDA déclare que le CBD peut avoir quelques effets secondaires bénins comme le changement dans l’appareil digestif, la somnolence, une sécheresse buccale et des fluctuations de l’appétit.

En outre, il existe certaines mises en garde sur les sportifs professionnels qui utilisent du CBD. Certains produits à base de cannabidiol contiennent du CBD ainsi que du THC. Une huile provenant de plantes avec des niveaux de THC supérieur à 0.3% reste illégale. L’AMA interdit formellement le THC chez les compétiteurs.

Pour éviter les malentendus, il est préférable d’acheter vos produits CBD uniquement auprès d’un fournisseur qui fait des tests tiers. Ninety9 proposent des huiles au CBD de bonne qualité adaptée aux profils des bodybuilders.

Comment utiliser le CBD lors d’une séance de musculation ?

D’après une étude de Frontiers in Neurology en 2018, le corps humain arrive à supporter des doses élevées allant jusqu’à 1500 mg/jour. Un usage chronique est également toléré. L’inconvénient c’est qu’une huile de CBD coûte chère. De plus, pour ressentir les effets, vous n’êtes pas obligé d’en utiliser une grande quantité.

Si vous êtes encore novice du cannabidiol, il vaut mieux utiliser une dose entre 1 mg et 6 mg de CBD par jour et par 4,5 kg de votre poids corporel. Ainsi, un bodybuilder pesant aux alentours de 80 kg devrait utiliser entre 18 mg et 108 mg par jour.

Toutefois, les médecins recommandent de commencer avec 10 mg par jour et de voir comment le CBD affecte votre organisme. Quant au moment d’usage, les amateurs l’adoptent généralement avant ou après un entraînement.

En tant que bodybuilder, vous avez la possibilité de consommer de l’huile ou des produits comestibles (gélules, bonbons, complément alimentaire). D’autres préfèrent vapoter du e-liquide, car ce type de produit a un effet immédiat.

Pour traiter les douleurs musculaires, envisagez les produits topiques (crèmes, gels, baumes, pommade, etc). Appliquez généreusement le produit au CBD sur toutes les parties du corps qui vous font mal.

un homme qui vapote une e-cigarette

Précautions avant de prendre du CBD

Comme tous les suppléments ou médicaments, les produits à base de CBD doivent être pris avec précaution. Avant de suivre un traitement, vous devez faire des examens profonds et des recherches approfondies avec l’aide d’un spécialiste. Le cannabidiol est un excellent ajout à votre routine musculaire. Assurez-vous seulement de connaître l’état de votre métabolisme.

D’ailleurs, il faut être très prudent concernant le dosage de CBD si vous êtes un débutant en la matière. Évitez de prendre une quantité supérieure à celle suggérée par votre médecin. Vous devez en prendre sous surveillance stricte.

Vérifiez toujours les étiquettes des produits que vous prenez pour connaître exactement combien de CBD vous consommez. L’utilisation de CBD n’est pas recommandée si vous avez des allergies ou des problèmes médicaux.




Pour conclure, le CBD peut profiter aux bodybuilders et culturistes lorsqu’ils font leurs entraînements quotidiens. Il y a un lien positif entre cannabidiol et musculation. L’huile au CBD peut être utile durant les périodes de récupération. Les avantages possibles incluent un meilleur sommeil, une réduction de l’inflammation et une diminution du stress. Si vous voulez essayer, vous avez plusieurs options au choix : produits comestibles, teintures et topiques. Pourtant, il faut consulter préalablement un médecin expérimenté en la matière avant d’utiliser du CBD. De cette manière, vous atteindrez facilement vos objectifs de musculation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page