CBDLe CBD le sport et les lois?

Pourquoi le CBD n’est pas un produit dopant dans le cyclisme ?

Cette question se pose souvent auprès de certains individus. La raison, ils estiment qu’en tant que substance dérivée du cannabis, le CBD est un produit dopant. Erreur ! De nombreuses études ont démontré que le cannabidiol est tout sauf ça. Que le CBD est un allié majeur pour les cyclistes, grâce à ses potentiels thérapeutiques. Ce qui explique le choix de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) de retirer cette molécule de la liste des produits dopants.

Le CBD n’est plus un produit dopant depuis 2018

L’AMA est l’organisme en charge de la lutte contre le dopage dans l’univers du sport au niveau mondial. Un statut permettant à l’Agence de prendre une décision en ce qui concerne le CBD. Cette molécule longtemps considérée comme un produit dopant au même titre que le cannabis récréatif et le THC.

Mais ça, c’était avant 2018. Le fait est que depuis cette année, cette substance n’est plus inscrite dans la liste des produits dopants de l’AMA indiquant dans son rapport que :

Le Cannabidiol n’est plus interdit.

En effet, le CBD a obtenu son ticket pour faire partie du quotidien des sportifs. Grâce à cette décision, la consommation de CBD était autorisée pour la première fois lors de la Coupe du Monde de 2018. Ce Mondial du football qui s’est déroulé en Russie et qui a ouvert la voie aux autres disciplines. À savoir les sports de combat, le surf, le basket-ball, le Base-Ball et évidemment le cyclisme.

Pour que l’usage de cette molécule soit autorisé, cette législation exige le choix pour le CBD isolé. L’objectif étant d’éviter la présence de THC banni du système pour ses effets psychotropes et ses pouvoirs dopants. Des caractéristiques que le système de dépistage ne manquerait pas détecter lors des contrôles antidopage.

Différents éléments expliquent cette décision

La décision de l’AMA d’accorder son feu vert à l’usage du CBD dans l’univers du sport n’est pas un choix fortuit. Simplement parce que de nombreuses études et des témoignages ont démontré que le CBD n’est pas un produit dopant. C’est plutôt un allié majeur pour les sportifs. 

Tout cela, grâce aux vertus thérapeutiques du cannabidiol actuellement reconnu comme un puissant anti-inflammatoire, antioxydant, antipsychotique, anti-anxiolytique ou encore anticancéreux.

Soit, autant de propriétés qui jouent en faveur des sportifs énumérant les avantages de la consommation de CBD avant la compétition. En tête de liste, le gain d’énergie, la réduction du stress, l’encouragement à la prise de risque et l’amélioration de la concentration. Des leviers décuplant leur chance de remporter la victoire.

Mais pas seulement puisqu’après les efforts physiques, les effets positifs du CBD sont aussi nombreux si ce n’est que d’énumérer la réduction des douleurs, des courbatures et des crampes musculaires. À cela s’ajoutent l’accélération de la guérison et de la récupération physique et psychique ainsi que l’amélioration de la qualité de sommeil. Tout cela, sans parler du fait que contrairement aux autres antidouleurs à base d’opioïdes, le CBD n’est pas addictif. 

En conclusion, les vertus thérapeutiques du CBD expliquent le choix de l’AMA de retirer cette molécule de sa liste. D’ailleurs, des cyclistes connus l’ont compris depuis longtemps. Le cannabis médical représente bien des avantages dans le cyclisme et le sport en général. Vous aussi, vous êtes conscients que le CBD n’est pas un produit dopant n’est-ce pas? Pourquoi ne pas tenter l’expérience et profiter de l’occasion pour pratiquer votre sport favori dans les meilleures conditions ? Les magasins regorgent de produits au CBD pour athlètes .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page