Le cbd pour quel sportifs ?
A la Une

Pourquoi le CBD attire les athlètes de haut niveau ?

Le CBD est un concentré qui se trouve dans les feuilles de cannabis, plus précisément du Cannabis Sativa L. A la différence du THC, celui-ci ne provoque aucuns effets psychotropes. Au contraire, cette substance renferme mille et une vertus anti-inflammatoires, antioxydantes et anesthésiantes. Grâce à ces diverses propriétés, le CBD devient un allié de choix dans le domaine médical, mais aussi dans le domaine sportif.

Les bienfaits du cannabidiol dans le cadre sportif

Il existe une multitude de bienfaits du cannabidiol dans le cadre d’une pratique sportive. Aux Etats-Unis, par exemple, cette molécule est conseillée aux sportifs qui subissent des douleurs chroniques. Néanmoins, l’adoption du CBD en France n’est pas encore en vogue, mais tend à se démocratiser progressivement.

Le CBD agit comme un régulateur

cannabidiol sont particulièrement intéressants dans ce cadre. Non seulement, le CBD régule la faim et permet ainsi de contrôler facilement la prise de poids. Dans ce cas, la prise d’huile à base de cannabidiol est recommandée chez les personnes qui veulent perdre des kilos en plus.

Le CBD facilite une bonne récupération

Lorsqu’un athlète pousse au maximum ses performances physiques, son corps réagit de multiples façons : des crampes, des spasmes musculaires et des courbatures apparaissent. Utilisé sous forme de gel au chanvre, de crème ou d’huile de massage, le cannabidiol agit immédiatement sur les zones à détendre et favorise la récupération musculaire.

Le CBD agit sur la nervosité et le stress lors d’une compétition

La consommation de CBD avant un match ou compétition d’envergure permet de minimiser l’anxiété pré-entraînement. En effet, les athlètes souffrent souvent d’insomnie suite au stress ressenti à l’approche de l’évènement. En adoptant ce geste, vous aurez une meilleure récupération physique et mentale. L’huile sublinguale de CBD optimise la durée de sensation de bien-être de l’endorphine et de l’anandamide dans le corps.

une huile de CBD placée sur une table après avoir été utilisée

Le CBD favorise la régénération cellulaire

Le cannabidiol est un élément naturel qui permet de nourrir la membrane cutanée. Contrairement aux autres produits cosmétiques utilisés sur la peau, les déodorants aux crèmes hydratantes, qui contiennent des substances nocives, le CBD interagit avec le système endocannabinoïde de l’organisme. Il facilite la régénération cellulaire en retardant le vieillissement des cellules. Vous aurez un organisme plus jeune, actif et dynamique.

Le CBD réduit l’impact post-entraînement

Un bon nombre de sportifs adopte les produits au CBD avant un challenge sportif important pour rester calme et concentré. Mais, ces derniers sont également de véritable réconfort après un effort physique. En effet, le sportif vit un état nauséeux, un sentiment d’inconfort et un stress post-évènement. Le cannabidiol favorise la relaxation de l’esprit et du corps suite à un évènement intense. De préférence, prenez une tisane au CBD pour réduire très vite cet état transitoire jusqu’à l’apaisement total.

Les sportifs affirmant utiliser CBD

Il existe une très longue liste des athlètes de haut niveau qui ont adopté du CBD pour atténuer leurs douleurs. Voici une liste non-exhaustive :

Andrew Talansky

Réputé pour ses résultats en Iron Man, Andrew Talansky effectue un sport éprouvant en cumulant 3,8 km de nage, 42 km de course à pied et 180 km de vélo. Il a arrêté l’ibuprofène et préfère utiliser du CBD pour réduire ses douleurs.

Tanner Hall

Avec ses 7 médailles d’or au X-games, Tanner Hall est un célèbre ski freestyle. Pour soulager ses traumatismes liés aux accidents de ski, il se tourne vers les produits au CBD. Les médicaments analgésiques opioïdes sont trop addictifs.

Cullen Jenkins

Gagnant du Super Bowl avec son équipe des Giants, Cullen Jenkins est une véritable star de la NFL. Or, cette pratique est un sport traumatisant pour le corps. Comme les autres, il se tourne aussi vers les produits à base de cannabidiol comme antidouleur.

Un match de football américain qui commence

Brock Cannon

Brock Cannon est accros à l’ibuprofène, il en consommait plus d’une dizaine par jour pour atténuer ses maux quotidiens liés à sa pratique intensive de VTT Cross Country et trails. Il a définitivement arrêté ce traitement nocif et a fait le choix de passer au CBD.

Nate Diaz

Connu dans le MMA, Nate Diaz a reçu une pénalité après avoir vapé du cannabidiol en direct lors d’une conférence de presse en 2016. Cependant, il fait partie des heureux lorsque l’AMA a retiré le CBD des substances interdites en 2018. En compagnie de son frère Nick, ils ont lancé leurs propres marques de CBD.

Bas Rutten

Bas Rutten est un des pionniers du MMA. Suite à une blessure grave qui l’a obligé à suivre un traitement à base d’opioïde, il a fini par en être addict. Heureusement, il a rencontré le CBD et a tout misé sur cette substance. Ce sportif affirme : « J’aime le CDB parce qu’il m’a redonné mon énergie, ma force et mon endurance. »

Les sportifs supposés utiliser du CBD au quotidien

Ross Rebagliati

Ross Rebagliati est un célèbre planchiste canadien qui a remporté sa première médaille d’or olympique de snowbord en 1998. Malheureusement, il a été testé positif au THC, en mettant la faute sur la fumée secondaire, et sa médaille lui a été retirée.

Mais, un peu plus tard, cette dernière lui a été remise, car le THC ne figurait pas encore sur la liste des substances interdites. Malgré lui, Rebagliati est devenu un porte-parole de la marijuana. Et il en a bien profité en fondant sa propre compagnie de cannabis médical.

« Ce test de drogue que j’ai subi à Nagano a fait de moi un phénomène culturel. Ça a pris deux décennies, mais pour la première fois depuis les Jeux, j’ai l’impression d’être exactement au bon endroit. Je reçois enfin les bénéfices d’avoir participé, à ma façon, à la lutte pour la légalisation. Je me sens privilégié »

Ronda Rousey

Après que Nick Diaz fut suspendu de 5 ans de la UFC à cause de son test positif à la marijuana, Rousey s’est farouchement opposée à cette sanction. Cette combattante populaire affirme être contre le dépistage de la marijuana. D’après elle, l’herbe n’est pas une drogue qui améliore les performances.

« Il n’y a aucune raison pour qu’ils fassent des tests pour les mauvaises herbes. En athlétisme, ce qui est beau, c’est qu’il sépare tout de la politique. Il ne devrait pas être impliqué du tout. »

Ce sont des raisons politiques qui n’ont rien à voir avec le domaine sportif qui motivent les tests de dépistage. Jusqu’ici, on ignore si Ronda Rousey consomme du pot, mais ce que l’on peut affirmer c’est qu’elle est définitivement contre son interdiction dans son activité sportive.

Cliff Robinson

Cliff Robinson a connu une très longue carrière dans la NBA grâce à sa consommation de cannabis, notamment de CBD. L’athlète de 6’10’’ en consommait pour atténuer anxiété et douleur avant et après un match.

« Si tu joues 18 ans en NBA et que tu disputes les 82 matchs ou presque, tu vas avoir des problèmes d’anxiété et ta capacité à te relaxer va également en pâtir. »

Cependant, la NBA ne voyait pas le cannabis d’un point positive. Ainsi, Uncle Cliff a été suspendu 3 fois pour usage du cannabis. De nos jours, Robinson a décidé de développer son affaire en créant une compagnie de production de cannabis dans l’Oregon développée spécifiquement pour les sportifs.

un joueur attrapant un ballon, mais bousculé par ses adversaires

Michael Phelps

Olympien le plus décoré de l’histoire, Michael Phelps a reçu 28 médailles, dont 23 d’or. Cela constitue un record qui n’est pas près d’être battu. Un an après avoir récolté sa huitième médaille d’or aux Jeux de Beijing, une photo du nageur en train d’inhaler l’air d’une pipe à eau en verre a été publiée sur internet.

Par conséquent, il a perdu ses commanditaires et a été suspendu pendant 3 mois par USA Swimming. Phelps a avoué que les photos n’étaient truquées, que c’était vraiment lui qui fumait sur les images. Ce scandale n’a pas eu de répercussion sur sa carrière et il reste malgré tout l’un des athlètes le plus médaillé durant les deux Jeux olympiques suivants.

Randy Moss

Dans sa jeunesse, Randy Moss consommait régulièrement du cannabis au secondaire. Cela l’a empêché d’intégrer les meilleures universités. Doté d’un talent exceptionnel pour devenir un footballeur professionnel, il a été contraint de suivre un programme d’abus de substance de la NFL après avoir été testé positif au cannabis en 2001.

Actuellement, cet athlète de haut niveau a joué 14 saisons dans la NFL en cumulant 6 participations au Pro Bowl et 156 réceptions de touché en carrière. C’est un record inégalé du football américain.

Les huiles de CBD recommandées aux sportifs

Pour être efficaces, tous les cannabinoïdes doivent être associés. C’est pour cela que la majorité des consommateurs optent pour les huiles CBD à spectre complet. Ce type de produit contient l’ensemble des cannabinoïdes, à savoir : CBD, CBG, CBN, mais aussi THC. Bien évidemment, ces huiles au cannabidiol renferment un taux infime de THC (<0,2 %) pour être en règle vis-à-vis de la loi.

En outre, il y a aussi des huiles CBD à large spectre. Ce dernier contient tous les cannabinoïdes à l’exception du THC. Enfin, les huiles CBD isolat conservent uniquement du CBD. Les autres composants sont supprimés grâce à la particularité du processus d’extraction.




Pour conclure, comme vous pouvez le constatez, le CBD est une nouvelle tendance adoptée dans le domaine sportif. Ses propriétés thérapeutiques participent au bien-être, visent à améliorer les performances et facilitent la récupération après un effort physique ou mental intense. Cependant, choisissez des produits de qualité pour bénéficier de l’effet entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page