Sport endurance

Les points essentiels du CBD pour le trail running

Tous les marathoniens savent que la préparation à une course exige beaucoup d’entraînement et de la patience. Après des mois d’entraînement sur plusieurs kilomètres, des ampoules et réveils matinaux, les coureurs ressentent différents sentiments : excitation, nervosité, impatience. Pour calmer votre état physique et psychique, pourquoi ne pas choisir le CBD ? Des centaines d’études médicales ont mis en évidence les bienfaits du CBD sur l’anxiété, l’inflammation, la concentration, la douleur et l’énergie. Cette molécule dérivée du chanvre semble être l’ingrédient spécial pour initier à la course extrême.  

Le CBD pour un entraînement pré-marathon

La plante de chanvre qui renferme le cannabidiol apporte mille et une vertus à tous ceux qui désirent en consommer. Il donne uniquement une influence positive chez son consommateur. C’est pour cela que cette substance est recommandée lors d’un entraînement pré-marathon. Voici quelques points-clés sur lequel le CBD agit :

Les produits à base de cannabidiol améliorent la qualité du sommeil. Il règle les problèmes d’insomnie pour que le corps puisse se rétablir efficacement après une course de plusieurs heures.

Saviez-vous que les produits au CBD renferment des terpènes, des flavonoïdes, mais aussi des vitamines, des minéraux et des lipides essentiels ? C’est donc un complément alimentaire complet pour assurer la croissance musculaire et la santé des os. En consommant du CBD, le corps devient moins vulnérable aux traumatismes.

Le CBD est très apprécié pour son pouvoir de guérison. Il soulage les courbatures musculaires ainsi que les inflammations du corps. Des études scientifiques ont démontré que cette molécule active du chanvre aide à combattre la douleur grâce à sa propriété analgésique.

Le CBD pour la récupération post-marathon

La période de récupération est une étape importante et complémentaire à la préparation. Un coureur doit au moins courir 30 minutes par jour et adopter un régime alimentaire équilibré. A cela s’ajoute un repos bien mérité pour pouvoir récupérer les forces.

Pour accélérer cette étape cruciale de guérison, le CBD peut venir en aide. D’un côté, il accélère la phase de récupération et réduit les dommages engendrés par l’exercice. Et d’un autre côté, cette molécule affecte positivement la fonction cardiovasculaire des sportifs.

4 témoignages d’athlètes spécialisés sur le CBD

Avery Collins

Ultra-marathonien professionnel âgé de 22 ans, Avery Collins utilise des produits dérivés du cannabis sativa L pour réduire le stress de la course. Le cannabidiol l’aide aussi à trouver rapidement le sommeil et permet d’éviter les embarras gastriques. Ces conséquences sont inévitables pour ce sport où les distances à parcourir peuvent atteindre les 300 kilomètres. Bien évidemment, avoir un joint à la bouche serait mal placé chez un coureur professionnel. Heureusement, le CBD se décline en diverses formes. Il peut être ingéré, inhalé ou appliqué directement les parties endolories.

Hillary Allen

La coureuse de trail professionnelle Hillary Allen a subi des blessures graves lors de sa chute à la course de trail technique à Tromsø, en Norvège. Pour soulager ses multiples fractures et blessures, elle a décidé d’utiliser les onguents et crèmes à base de CBD pendant sa convalescence. Maîtrisant parfaitement la neuroscience, cette sportive de haut niveau connaît les effets positifs du CBD.

« Je le frottais toujours sur mon pied pour l’apaiser pendant le sommeil, puis j’ai commencé à prendre un supplément oral plutôt comme somnifère lorsque j’avais du mal à dormir. Avec un dos cassé, j’ai pris toute l’aide que j’ai pu obtenir. »

Jenn Shelton

Vétéran de la course à pied, Jenn Shelton explique qu’un ultra-coureur doit maîtriser le triptyque : « oublier la douleur – ne pas vomir – rester calme ». Le CBD est le seul moyen qui permet d’atteindre ces objectifs. Cependant, le THC reste toujours dans la liste des produits dopants. Cette molécule psychoactive n’est pas autorisée en compétition. Mais, dans l’ultra-marathon, les tests de dépistage de drogue sont très rares, car ils coûtent chers.

Jason Vaughn

« Ras » pour les intimes, Jason Vaughn est un traileur qui aime découvrir de nouvel horizon. Il touche quelques mots à propos du chanvre.

« Les athlètes qui utilisent la marijuana dans le cadre de la course sont des personnes qui en fumaient avant de se mettre à l’ultrafond. L’herbe n’est de toute façon qu’une méthode parmi d’autres pour bloquer la douleur ».

Le CBD est-il autorisé dans les ultra-marathons ?

Depuis que le CBD a été retiré de la liste des substances interdites de l’AMA (Agence mondiale antidopage), de nombreux commerçants et fabricants ont commencé à s’intéresser aux produits à base de cannabidiol. L’huile de CBD est devenue un complément de référence parmi les athlètes d’élite, y compris les coureurs de marathon-

Mais, au fur et à mesure que les produits dérivés au CBD augmentent, la qualité de quelques-uns suscite quand même des questions. En effet, certaines huiles de cannabidiol renferment un taux THC élevé, l’ingrédient psychoactif du cannabis. Or, cela pourrait entraîner un test de dépistage de drogue positif et chambouler la carrière professionnelle des athlètes.

La célèbre skieuse libre Devin Logan a bénéficié d’une suspension de 3 mois venant de l’Agence antidopage des USA à cause de son test de dépistage positif. Cette dernière a utilisé un produit au CBD contenant une trace supérieure à la normale autorisée sur place.

A pile of gummy bears made with cannabis extract next to a fresh bud or hemp flower. These medical marijuana edibles contain CBD and THC and are isolated on a white background.

Comment et quand prendre le CBD ?

Pour faciliter l’absorption dans le corps, il est préférable de prendre de l’huile de CBD après le repas. Mais, vous pouvez aussi déposer quelques gouttes sous la langue avant votre entraînement. Les gélules CBD peuvent être prises directement. Et pour agrémenter vos plats et gourmandises faits maison, utilisez des fleurs CBD.

Quel est le moment opportun pour prendre du CBD ? Les spécialistes recommandent une ingestion avant d’aller dormir, plus précisément 30 minutes. De cette manière, le corps se détend complètement. Cela permet d’avoir un sommeil plus long et de qualité.

Pour le dosage CBD, l’ajout de cette substance naturelle à votre routine de course quotidienne, doit se faire progressivement. Commencez par prendre une faible dose et augmentez- la tous les jours jusqu’à ce que vous ressentez les résultats. La dose d’un coureur de haut niveau est de 10 à 40 mg par jour.

3 points essentiels  à connaître avant de prendre du CBD

Avant de suivre un traitement à base de cannabidiol, il y a tout de même quelques points à considérer :

  • Les bienfaits possibles du CBD pour les sportifs sont nombreux. Si vous comptez en prendre, il serait plus serein de mettre au jour vos recherches et de vérifier les vertus potentielles de ce composant.
  • Si vous comptez suivre un traitement à base de cannabidiol, consultez l’avis d’un professionnel de la médecine.
  • Pour les débutants, la meilleure alternative est de prendre du CBD avec de petites doses.

Traiter la cause première de la douleur

Le Dr Lara Johnson, une physiothérapeute à Boulder, recommande d’abord de traiter la cause première de la douleur avant d’adopter les produits au CBD. Certes, le cannabidiol peut être utile pour les athlètes, mais son usage peut être également similaire à l’utilisation de ruban kinésiologique, de s’engager dans un programme d’entraînement ou d’un renforcement inapproprié. En d’autres termes, cet ingrédient actif du chanvre ne va pas résoudre le problème d’un coup de baguette magique.

Johnson explique :

« Les gens pourraient penser que c’est un médicament miracle, mais j’ai tendance à penser que la plupart des médicaments ne sont pas merveilleux, en général, car ils ont tendance à masquer ce qui se passe réellement ». « Nos corps sont très intelligents et lorsqu’ils nous parlent de douleur ou de courbatures, c’est une indication de choses plus importantes qui pourraient devoir être traitées ».

Même si le cannabidiol procure une guérison à la douleur et à la récupération, il ne s’attaque pas à la cause première de la biomécanique ou encore à la fonction nerveuse qui pourraient être à l’origine du traumatisme.




Pour conclure, le CBD est un ingrédient naturel très puissant qui peut vous aider à supporter votre prochain ultra marathon. Il faut quand même s’assurer que vous supportez parfaitement les effets du cannabidiol et de déterminer les types de produits à utiliser. Ensuite, vous pouvez l’incorporer aisément dans votre routine quotidienne. Avant de l’utiliser le jour de la compétition, il serait préférable de vous entraîner régulièrement pendant une longue course.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page