Le THC peut-il améliorer la performance sportive comme le CBD ?

Date:

 

Est-ce que les molécules du cannabis ont des effets similaires ? Si les sportifs utilisent le CBD dans le but d’améliorer leurs performances, on se demande sur le cas du THC. Effectivement, ce sont les deux cannabinoïdes les plus connus des consommateurs. 

THC et CBD, du même usage chez les sportifs

Au début de cette étude, il faut reconnaître que le THC et le CBD ont des origines communes. Tous deux sont des molécules extraites de la plante du cannabis. Le Tétrahydrocannabinol et le Cannabidiol constituent les principales composantes actives et naturelles du chanvre. Par rapport à cela, on attribue à chacun d’eux quelques effets similaires. C’est pour celà que certains sportifs font usage du CBD et du THC. 

Les effets recherchés dans le cannabis

Les consommateurs de cannabis recherchent particulièrement deux effets dont le stone et le high. Cette sensation dépend de l’origine de la plante. C’est la version Sativa qui rend high et l’espèce Indica rend stone. Que ce soit dans le THC ou dans le CBD, on peut avoir les mêmes effets, mais sûrement pas la même intensite. 

Dans son effet high, les consommateurs recherchent une sensation idéale pour la concentration. Ainsi, pour rester constamment éveillé, une petite dose de THC ou de CBD fera bien l’affaire. En revanche, avec l’effet stone, on fait usage des molécules du cannabis pour se reposer et se relaxer. 

Autrement, les cannabinoïdes possèdent des propriétés antidouleurs et anti inflammatoires. A l’instar du CBD, dont l’usage thérapeutique commence à se démocratiser dans le monde, on peut également utiliser le THC pour soulager certaines douleurs courantes comme les maux de têtes ainsi que les blessures occasionnées par les brûlures. 

Feuilles de cannabis et un flacon d'huile HHC CBD.

La performance du sportif par les cannabinoïdes

Il est à savoir que le cannabis fait encore partie des substances interdites par l’Agence mondiale antidopage. Les utilisateurs, à l’instar des artistes et des sportifs n’arrivent pas à admettre cette situation. En effet, on reconnaît les effets du CBD. Cette molécule aurait des impacts sur la performance des athlètes pendant ses activités sportives. 

Le THC est sûrement plus puissant. C’est pour cela que l’on limite sa consistance lors de la consommation à l’effet entourage. En France et dans les pays membres de l’Union européenne, le taux de THC dans les produits à base de cannabis est limité à 0,3%. Toutefois, on croit que cette molécule offrirait plus de performances à un athlète. 

Par ailleurs, les résultats des études sont controversés. Certaines analyses concluent que les molécules du cannabis ne permettent pas d’améliorer les performances sportives. On dirait même que la force de l’athlète risque de diminuer en consommant ces substances et que les effets du cannabis ne seraient qu’euphoriques. 

En revanche, d’autres recherches ont démontré qu’une petite empreinte de THC offre à l’athlète le goût de l’effort physique. Par rapport à cela, les cannabinoïdes sont considérés comme des éléments de motivation. 

L’interaction du THC et du CBD dans le système nerveux

Les cannabinoïdes tels que le CBD et le THC reflètent l’image du système endocannabinoïde dans l’organisme. Ces molécules sont présentes dans la plante du cannabis, chez l’homme, les mammifères et il est possible de l’obtenir par synthèse. 

Le système endocannabinoïde interagit avec les cannabinoïdes. C’est dans ce système que l’on reçoit directement les effets des molécules du cannabis. Ainsi, cela pourrait avoir des impacts dans la physiologie et l’équilibre du corps. 

Des médicaments infusés de molécules THC et CBD

L’usage des molécules cannabinoïdes se diffuse largement dans le domaine thérapeutique. Avec le CBD médical, on commence à démocratiser la consommation du cannabis. Ainsi, certains pays ont orienté leur politique vers la légalisation du cannabis récréatif. 

Le CBD et le THC sont intégrés dans le cadre de soins médicaux. Plusieurs pays américains et européens ont habilité le traitement à partir des produits à base de cannabis. Sur ce, on peut particulièrement deux médicaments dont l’Epidiolex et le Sativex. 

Epidiolex est un médicament qui contient une forte concentration en cannabidiol. On utilise ce produit pour combattre les crises épileptiques. C’est après plusieurs demandes et requêtes que le Food and Drug Administration avait approuvé son usage dans le domaine thérapeutique.

Le Sativex comprend une trace de Tétrahydrocannabinol. Ce médicament est prescrit dans les pays ayant approuvé son utilisation pour le traitement de la Sclérose En Plaques. Il s’agit d’un traitement symptomatique. Pour l’instant, il est impossible d’acheter ce produit en France pour des raisons commerciales. 

Il faut distinguer le THC et le CBD 

Pour de nombreuses raisons, il convient de faire la distinction entre le THC et le CBD. Bien que tous les deux soient des molécules du cannabis, on peut faire la différence sur plusieurs points. 

Des effets différents dans le système nerveux

Toutes les molécules cannabinoïdes interagissent avec le système endocannabinoïde. Toutefois, ils n’ont pas les mêmes effets. Pour étudier la différence entre les actions du THC et du CBD dans le SEC, il est important de comprendre la composition de chacun de ces éléments. 

Recherche comparative sur le THC et le CBD

Chaque élément cannabinoïde comporte les mêmes compositions chimiques avec des atomes d’hydrogène, de carbone et d’oxygène. On remarque également le même nombre d’atomes, mais d’une organisation différente. 

Du côté, le système endocannabinoïde fonctionne grâce à deux récepteurs CB1 et CB2. La consommation du cannabidiol active les récepteurs CB2, alors qu’avec du THC, on active le CB1. Par conséquent, les deux cannabinoïdes ne présentent pas les mêmes effets. En agissant avec le premier récepteur, le Tétrahydrocannabinol donne des effets planants. C’est pour cela que les sportifs ont tendance à se tourner vers le CBD.

Les caractéristiques propres au CBD

Le CBD est une molécule surprenante. Ceci comprend toutes les prétendues vertus du cannabis sans les effets psychoactifs et les risques d’accoutumance. Cet élément cannabinoïde possède des propriétés anxiolytiques. On peut l’utiliser pour réduire le stress et l’anxiété. 

Le cannabidiol présente également des propriétés anti-inflammatoires et antidouleur. Il serait capable d’empêcher certaines réactions chroniques. Grâce à cela, le CBD peut arrêter le développement des maladies cancéreuses. 

Par ailleurs, on utilise le plus souvent le CBD pour la relaxation et la détente. C’est surtout par cette particularité que les sportifs utilisent cette molécule. En effet, celle-ci permet une récupération par le relâchement des muscles et l’amélioration du sommeil. 

Autrement, on peut profiter des bienfaits de ce cannabinoïde CBD dans le cadre de la santé. Avec ses propriétés antioxydantes, le CBD protège les cellules de l’organisme avec ses éléments nutritifs tels que les vitamines. 

Les particularités du THC

On utilise généralement le Tétrahydrocannabinol dans le cadre d’un effet entourage. Cela signifie que le THC est complémentaire aux autres cannabinoïdes pour donner plus d’effet à un produit. C’est surtout grâce à sa puissance typique que cette molécule est utilisée pour compléter les effets du cannabis. 

Les études sont en cours, ainsi on impose plusieurs conditions dans l’utilisation du THC. On peut même dire qu’il s’agit encore d’une molécule illégale dans plusieurs pays. Toutefois, on commence à reconnaître les effets de ce cannabinoïde pour traiter certaines maladies dont : 

  • L’asthme
  • Les problèmes d’appétit
  • L’apnée-hypopnée obstructive du sommeil
  • Les douleurs neuropathiques
  • La Maladie de Parkinson 
  • Les effets du glaucome 

Le THC et le CBD d’un point de vue légal

Avec des effets bien différents, le THC et le CBD n’ont pas la même vue du côté de la loi. On perçoit largement la libéralisation du CBD. En revanche, le THC se trouve encore dans une situation d’impasse. 

Que disent les institutions internationales ?

Ce que l’on peut déduire, d’un premier point de vue, c’est que le CBD est plus ou moins autorisé dans le monde, alors que le THC est encore considéré comme une substance illégale. Depuis 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé avait retiré le cannabidiol des produits dopants. 

En plus, l’Organisation des Nations-Unis ne mentionne pas le CBD dans sa liste de drogues interdites. Ce qui fait aussi le cas de l’Agence mondiale antidopage. Depuis 2018, le cannabidiol ne faisait plus partie des produits dopants. 

THC et CBD du côté des institutions sportives

Chez les sportifs, on consomme du cannabis par le CBD et le THC. Toutefois, dans le monde du sport, on adopte les mêmes visions légales : le Tétrahydrocannabinol n’est pas encore autorisé et le CBD est en large diffusion. 

Coureur cycliste en pleine vitesse

Aux Etats-Unis, les ligues sportives gardent leur position sur le fait que le cannabis soit encore partiellement illégal. Toutefois, on n’applique plus les procédures de rigueur. Les joueurs ne doivent plus passer des dépistages réguliers. 

La situation en France 

En France, on peut voir et acheter librement des produits à base de cannabis. On ne fait aucun contrôle à l’égard de la consistance en CBD. Cependant, le taux de THC autorisé se limite à 0,3% dans tout le territoire français.

Pour conclure, comme le CBD, le THC prend part dans l’amélioration de la performance des sportifs. Cependant, le Tétrahydrocannabinol est un cannabinoïde très puissant. Les effets psychoactifs et les risques d’accoutumance font de cette molécule une substance dangereuse. Tant que l’on n’a pas des résultats de recherche prouvant le contraire, le THC reste illégal aux yeux des organismes internationaux, des institutions sportives et surtout au niveau des Etats. 

Partager l'article:

Populaire

spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Les gens lisent aussi avec ces articles
Similaire

Les variétés de cannabis les plus adaptées pour les sportifs

Le cannabis et l'exercice physique ne sont pas souvent...

Pourquoi les joueurs de rugby consomment-ils du CBD ? 

Les joueurs de rugby sont soumis à des risques...

CBD : Un complément adapté aux sportifs

Depuis quelques années, on remarque une effervescence autour du...

Comment le CBD aide-t-il à améliorer les bénéfices du sport ?

La démocratisation du CBD est un fait d’actualité. Nous...