Pratique terrestre

Le CBD dans l’alpinisme, pour rester toujours en pleine forme

Le fait d’escalader une montagne est un véritable défi pour les passionnés de ce sport extrême. C’est un moyen de se vider la tête, mais aussi un remède efficace contre les troubles psychologiques. Seulement, pour gravir la montagne, hommes et femmes ont besoin d’une performance au top. Pour booster cette énergie corporelle, de nombreux alpinistes vapotent d’abord des fleurs de CBD au pied des falaises et commencent à se sentir bien malgré la difficulté du parcours. La question est de savoir quel est l’impact de la plante de chanvre sur la prouesse de ces athlètes ? Découvrez les réponses dans cet article.

un alpiniste qui se trouve en haut d'une montagne en train d'admirer le coucher du soleil

L’alpinisme : un sport attirant, mais très dangereux

Le secteur de la grimpe offre plusieurs possibilités d’escalade pour que chacun puisse y trouver son compte. Certains sportifs préfèrent grimper en salle tandis que d’autres cherchent une montée d’adrénaline en gravant une falaise dangereuse. Tous les amateurs de sensations fortes peuvent en profiter. Voici les activités d’escalade courant en alpinisme :

Escalade sur rocher

L’escalade sur rocher en alpinisme est l’escalade dite « traditionnelle ». Dans la majorité des situations, des points d’ancrage sont préalablement mis en place. Mais, les aventuriers peuvent aussi évoluer sur coinceurs. Les alpinistes s’assurent les unes entre elles grâce aux cordées. Le premier de cordée grimpe en tête et assure le second jusqu’à ce que tout le monde arrive en haut de la montagne.

Cascade de glace

Ce type d’escalade est plutôt recommandé à ceux qui aiment l’hiver et le froid glacés. A l’aide de crampons et de piolets, l’alpiniste effectue une escalade glaciaire. Les piolets sont indispensables pour maintenir l’équilibre. Par contre, les crampons munis de deux pointes avant permettent aux pieds de bien tenir la glace. Pour gravir la falaise, le grimpeur utilise des broches qu’il ancre dans la glace.

Dry-Tooling

Le dry-tooling est la combinaison de ces deux types d’escalade en alpinisme. L’alpiniste escalade une montagne composée à la fois de roche et de passage glacés. Dans ce genre de situation difficile, les courbatures aux membres sont garanties. Le CBD avant et après ce sport peut être très efficace.

Les facteurs du succès de l’alpinisme

Un sport faisant travailler le corps et la tête

L’ascension en haute montagne exige une performance sportive adéquate et une forme physique au top. C’est un sport complet qui sollicite tout le corps et l’esprit. Il est bénéfique pour le système cardiovasculaire, lutte contre les risques de surpoids et de diabète et prévient l’ostéoporose. C’est une activité physique complète, car elle sollicite les muscles abdominaux. L’alpiniste aura des articulations plus souple et un meilleur sens de l’équilibre.

Une discipline qui forge le mental

A part ces bienfaits corporels, l’alpinisme est une école de la vie. Il permet d’avoir un sang-froid, une résistance et une persévérance vis-à-vis de la souffrance physique. Cette activité physique apprend la concentration, la patience et le dépassement de vos limites. Si vous en pratiquez en groupe, il développe l’esprit d’équipe et l’entraide.

Une activité synonyme de défi

Les sportifs de haut niveau qui sont habitués à faire de l’alpinisme savent que l’alpinisme n’est pas une activité facile. Il Les sportifs de haut niveau qui sont habitués à faire de l’alpinisme savent que l’alpinisme n’est pas une activité facile. Il demande beaucoup de force, en particulier au niveau des bras et des jambes. En d’autres termes, l’athlète doit mobiliser toutes ses ressources pour réussir le parcours. Chaque participant considère d’ailleurs ce sport extrême comme une sorte de défi personnel à relever.

Un sport qui fait découvrir la nature autrement

Le fait de profiter de la nature à chaque étape d’escalade est sans aucun doute un grand cadeau pour les pratiquants. Une vue panoramique vous attend. De plus, vous côtoyez de près le paysage généreux et merveilleux qu’offre la nature.

La relation entre CBD et alpinisme

L’alpinisme est un sport dangereux qui expose les sportifs à des risques mortels. Ces derniers peuvent aussi être victime de blessures moins dramatiques, mais sévères.

CBD soulage les courbatures du corps

Les entorses apparaissent sur les terrains accidentés. Elles surviennent aussi quand le corps ressent la fatigue montée d’un coup, notamment en fin de parcours. Par conséquent, des crampes, courbatures et contractures se manifestent instantanément.

Pour atténuer cette sensation douloureuse, la plupart des grimpeurs adoptent des analgésiques. Cependant, ces médicaments classiques sont mauvais pour la digestion et nuisent physiquement. L’huile de CBD renferme un effet similaire, mais sans ces impacts négatifs.

Grâce à son pouvoir antalgique, le CBD soulage les sensations douloureuses ressenties par les alpinistes. Ce composant actif de la plante de chanvre agit comme décontractant musculaire, car il bloque tous les récepteurs liés à la douleur.

une crème à base de cannabidiol

Le CBD favorise la récupération des alpinistes

Les grimpeurs professionnels sont tout le temps confrontés à l’épuisement. Le fait de grimper toute la journée et de recommencer le lendemain peut à la longue devenir fatigant. Pour améliorer facilement la récupération, un sommeil réparateur, une alimentation saine et des étirements peuvent régler ce problème.

Cependant, il existe des crèmes CBD qui favorisent la récupération musculaire et articulaire.  Après un effort, le cannabidiol facilite la récupération. Le CBD et ses effets décontractant entraînent une sensation de bien-être profond. Ce cannabinoïde favorise également la récupération physique et mentale des alpinistes.

D’après plusieurs sportifs, la consommation avant une escalade permet d’éviter les courbatures atroces. Une application topique sur la partie endolorie, de préférence le soir, est suffisante pour récupérer rapidement. 

Le CBD réduit l’angoisse et le stress

Les alpinistes peuvent ressentir de l’angoisse et le stress lorsqu’ils pratiquent leurs activités, surtout s’il s’agit d’une compétition. Ayant conscience des attentes de l’équipe, la personne qui tient le premier de cordée subit involontairement une pression. Cette dernière peut interférer à la qualité du sommeil.

Saviez-vous que le CBD est bien meilleur pour la santé que les médicaments antidépresseurs traditionnels ? D’origine naturelle, ce cannabinoïde ne présente effectivement aucun effet secondaire fatal sur le court et long terme. La consommation fréquente des produits au CBD ne provoque aucune forme d’addiction.

En favorisant la décontraction musculaire, le cannabidiol réduit automatiquement le stress ainsi que les douleurs chroniques des alpinistes. Pour ce genre de situation, l’infusion au CBD fait à partir d’une huile CBD ou de fleurs CBD, est sans aucun doute le remède miracle pour vaincre l’ angoisse et l’anxiété. Cette boisson CBD améliore instantanément la phase d’endormissement.

Comment évaluer le dosage de CBD pour les alpinistes ?

Le dosage CBD pour une simple blessure et pour les symptômes plus lourds sont complètement différents. Mais comment savoir la quantité idéale de CBD en fonction de la situation ?

Dans leurs ouvrages « CBD : A patient’s guide to medical cannabis », Leonardo Leinow et Juliana Birnbaum, spécialistes du CBD, ont donné une approche progressive à propos de la dose du cannabidiol. Il faut commencer avec des micro doses, doses standard ou macro doses.

Cette diversification dépend entièrement de la gravité des symptômes. Par la suite, le consommateur peut augmenter le dosage pour trouver finalement son propre dosage.

Micro Dosage CBD

Le micro dosage est recommandé chez l’alpiniste qui sont victimes de troubles de sommeil, de stress, de maux de tête, de nausées, etc. En d’autres termes, il permet de rééquilibrer le métabolisme. Prenez 0,5 à 20 mg de CBD par jour en fonction de votre poids. Pour cette catégorie de dosage, une huile CBD 5% ou 10% convient parfaitement.

Dosage standard CBD

Le dosage standard est adapté aux douleurs, inflammations, anxiétés, arthrite, maladie de Lyme et autres maladies sérieuses. Environ 10 à 100 mg de CBD par jour, issu d’une huile CBD supérieure à 10 % de concentration suffit à soulager ces maux. Toutefois, cette indication n’est qu’à titre indicatif et non une posologie.

Macro Dosage CBD

Le macro dosage également appelé dosage thérapeutique est utilisé en cas de maladie grave comme le cancer et l’épilepsie. La concentration se situe de 100 à 800 mg par jour en fonction du poids de la personne.

un groupe d'alpiniste escaladant une montagne recouverte de neige



En guise de conclusion, l’alpinisme est une activité extrême qui demande beaucoup d’effort. Pour être au niveau et au top de la forme, le CBD peut être un véritable atout pour enchaîner facilement le parcours d’escalade. Adam Ondra, alpiniste et consommateur régulier de CBD en dit quelques mots : « Parfois, la différence entre tomber et le fait d’enchaîner une voie est très minime. De plus, un petit détail peut faire une grande différence entre l’échec et le succès. Et le CBD est l’un de ces détails qui m’a aidé récemment à me rapprocher de ma limite absolue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page