Basket-ball
A la Une

Le CBD commence à être apprécié chez les basketteurs

Légalisée dans plusieurs états pour des fins médicales, la consommation de cannabinoïdes comme le CBD, est autorisée chez les joueurs NBA. Certes, les basketteurs seront testés pour les drogues comme les stéroïdes, mais pas sur la weed. Cette révolution pourrait donc influencer positivement les politiques des autres activités sportives à travers le monde.

un joueur de basket en train de tenir un ballon

Une poussée pour la légalisation du CBD au sein de la NBA

Après l’introduction du Farm Bill par le gouvernement américain, cela a entraîné un changement notable dans la défense du cannabis. Même si le cannabis est toujours considéré comme illégal par le gouvernement fédéral, les produits à base de cannabis à faible teneur en THC ainsi que le cannabis médicinal sont devenus légaux.

D’ailleurs, l’appel de clairon pour permettre son acceptabilité est compréhensible. La Major League Baseball (MLB) a récemment autorisé l’usage des produits au CBD. Ainsi, la MLB retire le cannabis de la liste des substances interdites. Cependant, il existe des amendes attitrées en cas de violation du seuil de TH de 50 ng/ml. Cette décision renforce encore une fois la position des joueurs de la NBA.

Récemment, Adam Silver, le commissaire de la NBA a officiellement déclaré que l’association est ouverte en autorisant l’utilisation du cannabis. Mais, ils ont tout de même besoin de plus de preuves scientifiques concernant la marijuana médicale.

La NBA annule les tests de dépistage du cannabis

Pour la saison 2020/2021, la NBA ne procèdera plus à des tests inopinés ciblant le cannabis. Durant la pandémie du Covid-19, la ligue nord-américaine de basket avait définitivement arrêté les tests de dépistages. Mais quand la saison a repris, les analyses pour détecter les produits dopants ont recommencé à l’exception des tests concernant le cannabis.

La NBA a clairement indiqué dans un communiqué : « En raison des circonstances inhabituelles liées à la pandémie, nous avons décidé, en accord avec la NBPA (le syndicat, ndlr) de suspendre les tests inopinés sur le cannabis pour la saison 2020-21 et nous concentrerons notre programme de tests inopinés sur les produits pouvant améliorer la performance et sur l’abus de drogues ».

Par conséquent, une nouvelle politique est actuellement mise en pratique. Un joueur sera suspendu cinq matchs après trois tests positifs. Ce dernier doit payer des amendes et suivre un programme de lutte contre la toxicomanie après les deux premiers tests. Ensuite, ils seront testés pour toutes les drogues au moins quatre fois durant une saison et deux fois pendant une intersaison.

Le CBD, un dérivé de cannabis populaire chez le BIG3

Le BIG3 est une organisation de basket-ball qui propose des matchs de trois joueurs contre trois. C’est une ligue de basketball spécialisée créée par le rappeur Ice Cube. Ce sont des anciennes vedettes de la NBA s’approchant de la retraite qui y participent. En effet, ces derniers sont victimes de diverses blessures et douleurs chroniques.

En 2018, la majorité de ces joueurs de la BIG3 League ont lancé des commentaires positifs à propos du cannabidiol. Une fois ingérée ou appliquée sur la partie du corps endommagée, cette molécule dérivée du cannabis a le pouvoir de calmer les douleurs tenaces. C’est pour cette raison que de nombreux athlètes l’utilisent d’une manière régulière.

Comme sa consœur la NAPB, le BIG3 a donc pris leur position sur la possibilité d’utilisation du CBD à la place des opioïdes : « Au final il ne faut pas aller chercher très loin: laisser à nos athlètes le seul choix des opioïdes c’était totalement malsain et irresponsable ».

un basketteur en train d'attraper un balon

Quels sont les avantages de l’usage du cannabidiol dans le basket-ball ?

Comme toutes les activités sportives, l’entraînement au basket-ball est indispensable pour améliorer le jeu et les performances. Cependant, les risques de blessures sont toujours présents. La bonne nouvelle est que les produits à base de cannabidiol ont le pouvoir de vous aider si vous êtes accidentellement blessé.

Le cannabidiol soulage les douleurs

L’une des propriétés du CBD est de soulager l’inconfort musculo-squelettique engendré par un exercice intensif. De même, cette substance peut également soulager les articulations raides. Et ce n’est pas tout, le cannabidiol est un puissant anti-inflammatoire. Il réduit considérablement les tensions et douleurs au niveau des articulations.

Une alternative sûre aux opioïdes

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont signalé que les opioïdes comme la morphine, la codéine ou encore l’Oxycontin sont responsables de plus de 42 000 décès aux USA. Ces traitements sont efficaces, mais comportent un risque très élevé de surdose et de dépendance. Bien que le cannabidiol ne soit pas aussi efficace que ces analgésiques opioïdes, cette substance reste une option sûre.

Un anti-inflammatoire efficace pour les douleurs intestinale

Le CBD se lie aux récepteurs CB2 et réduit la production de cytokines. Cela entraîne une action anti-inflammatoire. Les cytokines sont une catégorie de protéines qui créent une réponse inflammatoire dans tout le corps, notamment au niveau de l’intestin. Chez les athlètes d’endurance, comme ceux qui jouent au basket, sont victimes d’inflammation intestinale fréquente. Bien que le CBD ne règle pas entièrement ce problème, il atténue l’inflammation sous-jacente en activant les récepteurs CB1 et CB2 du côlon.

Les anciens basketteurs qui consomment du CBD

Al Harrington

L’ancien joueur de la NBA, Al Harrington, est l’un des partisans de la weed. Au cours de ses 16 ans de carrière, ce basketteur célèbre a joué pour 7 clubs différents et a effectué 7 plays-offs. Son introduction aux produits à base de cannabidiol a eu lieu en 2011 à la fin de sa carrière. En effet, il a été mis à l’écart suite à une opération au genou.

Ce sont les produits au CBD qui l’ont aidé à se rétablir très vite. Depuis, il est devenu un ardent défenseur de cette substance en particulier pour ses propriétés médicinales. Al Harrington possède même une société de cannabis nommée « Harrigton Wellness ».

D’après lui, il faudrait arrêter de sanctionner les joueurs qui consomment de la weed. « Je crois que 80% des joueurs en NBA consomment du cannabis sous une forme ou une autre. J’espère qu’un jour la NBA arrêtera de sanctionner les joueurs pour sa consommation. J’ai même demandé à rencontrer Stern il y a quelques années pour savoir s’il serait d’accord de séparer la marijuana des autres drogues dures. »

des basketteuse en train de disputer un match

Kevin Durant

Sorti d’un long exercice 2021-2022 où il a enchaîné une saison régulière et play-off NBA, cette superstar de 32 ans est apparue récemment dans l’actualité pour un sujet annexe au basket : le cannabis. Pour soutenir la cause de la marijuana, il a investi dans le business du cannabis en créant la société « Thirty Five Ventures ».

Il vient de conclure un partenariat avec Weedmaps, une plateforme de commerce électronique autour de la marijuana. L’objectif est de briser tous les stéréotypes négatifs tout autour du cannabis et d’observer les bienfaits pour les sportifs de haut niveau en particulier sur la récupération et le bien-être.

Il a déclaré publiquement son point de vue : « C’est spécial comme goût, si t’aimes, t’aimes, et ceux qui n’aiment pas ne s’en soucient pas. Cela ne fait aucun mal à personne, cela peut même aider. Je pense que ce sujet devrait être un débat clos depuis longtemps. J’espère qu’on pourra dépasser la stigmatisation qu’il y a autour de la marijuana. »

Paul Prince

Le point culminant de sa carrière de basketteur est survenu lors du championnat 2007/8. Il est devenu MVP. Malheureusement, il a vécu une mauvaise expérience de mort imminente après avoir subi une attaque au poignard. L’utilisation de CBD a grandement facilité la voie du rétablissement. Depuis, il est devenu un défenseur du cannabidiol et pense même que la NBA devrait permettre aux joueurs d’adopter ce type de produits.

James Mashburn

Après avoir récolté en moyenne 20 points pendant sa carrière de basketteur, Jamal s’est tourné vers les affaires. Avec son poste de membre du conseil d’administration dans une entreprise de bien-être au cannabis, il manifeste son intérêt pour le CBD. Par le biais de son organisation, il aide les joueurs de la NBA à faire pression et à se donner la main pour obtenir la légalisation du cannabidiol au sein de la ligue.

Miloud Doubal : un basketteur professionnel français et utilisateur de CBD

Né le 2 décembre 1981 à Antibes, Miloud Doubal est un joueur professionnel qui évolue dans l’US Cagnes Basket. Comme tous les basketteurs, il subit des douleurs physiques suite à l’inflammation des muscles et des tendons après un match prolongé.

Pour atténuer la douleur, il utilise aussi des antidouleurs. Même si ce traitement permet de maintenir leurs rythmes et saisons, ces médicaments comportent des effets secondaires. Après avoir constaté un gros mouvement de joueurs américains pro de la NBA, Miloud a décidé d’essayer le CBD pour constater si cette substance permet réellement de soulager les maux.

Ce dernier prend alors du cannabidiol en fin de journée et double même la dose après un entraînement intensif. Les douleurs articulaires ont diminué et il constate un meilleur sommeil.  De plus, il s’endort beaucoup plus rapidement.




Pour conclure, plusieurs athlètes de haut niveau adoptent déjà les produits au CBD. Il s’agit notamment des huiles, des boissons ou autres compléments alimentaires. Il faut tout simplement que ces derniers ne contiennent pas de THC. Cependant, il existe certains tests de dépistage de drogues qui ne font pas la différence entre les cannabinoïdes. Si vous êtes alors un joueur de basket-ball amateur ou professionnel, il est préférable d’adopter des produits topiques à large spectre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page