Le CBD le sport et les loies?
A la Une

Le cannabidiol, la substance officiellement légalisée dans le domaine sportif

Le CBD est l’un des principaux actifs contenus dans le cannabis ou la marijuana. Autrefois, il n’était connu que pour son usage récréatif. Mais aujourd’hui, cette molécule est exploitée de diverses manières pour que tout le monde puisse s’en servir. Désormais légal, ce sont surtout les sportifs professionnels qui utilisent régulièrement les produits dérivés à base de cannabidiol. Le CBD s’est fait une place sur le podium des produits de bien-être associés au sport. Mais a-t-on vraiment le droit d’en consommer légalement ? Est-il possible que cette substance soit considérée comme un dopage ? Voici les réponses à ces questions.

La voie de la légalisation du CBD dans le sport

La majorité des opioïdes engendrent un risque élevé de surdosage ainsi que des effets secondaires inéluctables. Or, le CBD est une substance naturelle sans inconvénient. C’est pour cette raison que les footballeurs américains et les combattants de l’UFC commencent à s’unir afin d’exiger que le cannabis soit inclus dans la liste des substances autorisées dans la liste des substances autorisées dans le sport.

Deux équipes de football américain qui s'affrontent

Toutefois, cela pourrait provoquer une réaction en chaîne dans certains règlements de nombreuses institutions ou organisations sportives comme dans les Jeux Olympiques, par exemple. Le football ou l’athlétisme longue distance jusqu’au cyclisme ont aussi décidé d’adopter le cannabidiol.

Par conséquent, cette situation donne lieu à une nouvelle révolution dans le sport. Et la marijuana à haute teneur en composé CBD est donc sur le point d’entrer dans cette pratique. Il cesse d’être un médicament exclusif pour les malades et les patients en devenant un complément avantageux pour les sportifs. Mais, il y a encore un long chemin à parcourir et son acceptation reste encore progressive.

Les effets du cannabidiol dans le sport

Sans hésitation, les sportifs professionnels attestent les bienfaits de l’usage du CBD dans leurs activités. D’après eux, cette substance naturelle provoque des effets inestimables avant et après un entraînement physique intensif. En effet, quand le cannabidiol est consommé avant une pratique sportive, il améliore considérablement la concentration en donnant du courage face aux risques à entreprendre.

Comme vous le savez très bien, le sport est un jeu à risques où il faut oser avancer peu importe les circonstances qui se présentent. Par la suite, il réduit les sensations d’angoisse et d’anxiété ressenties avant une compétition importante. Un stress excessif peut entraîner des répercussions souvent négatives sur les performances des athlètes même pour un professionnel. Entre autres, le CBD procure aussi un surplus d’énergie.

Lorsque le cannabidiol est employé après une séance sportive, il procure encore d’autres bienfaits. Il réduit, par exemple, les crampes et courbatures musculaires. Sa propriété anti-inflammatoire accélère la régénération des muscles endoloris ainsi que des blessures. L’un des effets les plus importants du cannabidiol est son rôle antalgique. Les sportifs peuvent alors mieux supporter tous types d’entraînements, à de fortes intensités. Enfin, cette molécule favorise un sommeil profond et de bonne qualité.

Comment se passe le dépistage du CBD lors d’un contrôle antidopage ?

Tous les ans, les spécialistes de l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) effectuent un contrôle des nouvelles molécules présentes sur le marché concernant les substances licites et illicites. Leur objectif est d’effectuer une mise à jour des produits dont la consommation sera officialisée et bannie de l’ensemble des compétitions sportives officielles.

Les critères suivants déterminent si un produit est interdit ou non par la haute instance du sport :

  • les drogues augmentent potentiellement les performances sportives
  • les stupéfiants constituent un risque pour la santé et le bien-être des athlètes
  • ils portent atteinte à l’esprit général du sport

Heureusement, le CBD est autorisé depuis septembre 2019. Cette substance naturelle respecte parfaitement les normes en vigueur et peut être associée à la pratique sportive et lors des compétitions. Par conséquent, l’agence n’a pas jugé d’interdire le cannabidiol. Ce composant actif du chanvre ne possède pas des effets psychotropes. Il est donc légalisé sur les pistes d’athlétisme, dans les stades, les sports de combat, les vélodromes ainsi que les piscines.

Une athlète et son entrainneur entrain de recevoir une médaille

En outre, il ne faut pas oublier que lors d’un contrôle antidopage, le THC est souvent recherchée et non pas le CBD. Avant de consommer n’importe quel produit à base de cannabidiol, vous devez vérifier les produits que vous souhaitez utiliser. Misez sur des suppléments dépourvus de THC si vous voulez écarter les risques lors d’un contrôle.

Les présentations du CBD sur le marché

Il existe plusieurs formats de cannabidiol sur le marché. Le produit le plus courant est l’huile de CBD. Il suffit de l’appliquer sur la zone endolorie et d’attendre entre 20 à 40 minutes pour que la solution s’opère. A part l’huile, le CBD est aussi présent dans les lotions et crèmes destinées pour les applications locales.

Les compléments alimentaires sont l’un des produits dérivés réputés du cannabidiol. Versez quelques gouttes sous la langue pour ressentir les bienfaits lors d’une épreuve sportive. Toutefois, si vous n’êtes pas amateur de compléments alimentaires, vous pouvez tester les infusions, les pâtes ou les chocolats au CBD. Le délai d’action de ces derniers est de 2 heures.

Récemment, beaucoup de sportifs se servent des patchs à base de cannabidiol. Ils sont très efficaces et durent entre 4 à 6 heures après la pose. Par ailleurs, le plus intéressant d’entre tous est le CBD à inhaler. Ce produit est vendu en mode vaporisateur et son effet est immédiat. Néanmoins, ce mode d’usage requiert une grande quantité de cannabidiol étant donné que les particules inhalées se dissipent très rapidement.

Enfin, il y a les capsules de CBD qui sont actives pendant 2 heures après l’ingestion. Si vous êtes végétaliens, vous ne pouvez pas utiliser ce produit. La gélatine contient des traces de matière d’origine animale.

Quel est le meilleur produit CBD adapté aux sportifs ?

Chaque sportif choisit les formats de CBD en fonction des exercices à réaliser ainsi que du délai d’action qu’ils souhaitent obtenir. D’ailleurs, cette substance naturelle légale s’administre de différentes manières. Ne vous inquiétez pas, les effets procurés sont tout à fait identiques, plus ou moins rapides et plus ou moins intenses en fonction du profil de son consommateur.

Par conséquent, les athlètes disposent d’un large choix de produits à adopter selon les situations qui se présentent : une préparation physique et mentale, des blessures, des douleurs post entraînement, la gestion du sommeil, etc.

une séance d'entraînement de trois filles dans une salle de musculation

Les huiles à base de CBD agissent dans l’immédiat. Elles sont recommandées pour décontracter les zones douloureuses suite à un effort intense. Généralement vendues en flacon avec pipette ou sous forme de capsule, les huiles au CBD sont ingérées directement dans la bouche.

Les cristaux de CBD, par contre, sont aussi une forme très pure de CBD. Ils sont associés à une base grasse pour un usage alimentaire ou cosmétique. Utilisez du yaourt, une boisson ou encore des crèmes de soin pour améliorer les effets décontractants.

Néanmoins, faites très attention concernant les crèmes et pommades disponibles sur le marché. Ces produits peuvent contenir des éléments interdits en France même s’ils viennent de l’étranger.

Les contre-indications liées au CBD

Selon les réglementations françaises, l’usage du cannabidiol dans le domaine sportif ou dans la vie quotidienne est toujours en cours de révision. En 2018, il a été autorisé dans la coupe du monde en Russie au moment où la France avait affronté l’Uruguay. Le cannabidiol est donc d’une grande utilité pour les athlètes de haut niveau, mais il ne faut pas oublier les contre-indications y afférents.

L’usage du CBD est interdit chez les personnes qui présentent des problèmes neurologiques, sans avis médical. Puisque toutes les substances circulent dans le sang et sont transformées dans le foie, les personnes ayant des insuffisants hépatiques ne peuvent pas en consommer. Les individus qui ont des maladies cardiovasculaires graves supportent mal les produits à base  de CBD.

Cette liste de contre-indications concernant le cannabidiol n’est qu’à titre indicatif. Mais, il est conseillé de consulter au préalable un médecin qualifié avant, pendant et après l’usage du CBD. Cette démarche est d’ailleurs recommandée pour les sportifs qui ont besoin de rester en bonne santé.




En conclusion, depuis le début de 2019, l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) a recommandé à ses Etats membres de retirer le cannabidiol dans la liste des substances interdites. Même s’il n’y a pas vraiment de législation proprement parlée concernant la régulation du CBD sur le territoire français, tous les cannabinoïdes sont connus comme des substances qui n’entraînent aucune forme de dépendance. Ils détiennent une toxicité très faible. Avec ses nombreux atouts inégalables, le CBD commence à être apprécié et possède ses adeptes parmi les athlètes de haut niveau. Les personnalités comme Brock Cannon, champion du monde de VTT, la triathlète Judith Hagger ou encore le célèbre champion de la coupe Ironman ou encore Andrew Talansky utilisent du CBD au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page