ActualitésBodybuildingCBDEntraînement
A la Une

Huile de CBD et bodybuilding

Depuis sa légalisation en France, le CBD tend à se populariser de plus en plus. Plusieurs revendeurs et consommateurs en font la promotion. Le cannabidiol est particulièrement prisé dans le milieu sportif. En effet, plusieurs athlètes de haut niveau allant des coureurs jusqu’aux bodybuilders s’en servent pour améliorer leurs résultats. C’est d’ailleurs ces derniers qui vont nous intéresser aujourd’hui. Dans cette optique, nous allons nous pencher sur les impacts que le CBD peut avoir sur la prise du muscle. Cela va se faire en abordant les différentes vertus de l’huile CBD pour les sportifs ainsi que la manière effective d’en consommer.

Le CBD et la prise de muscle

Il est bien connu que le cortisol est un ennemi pour la musculation. Il est causé par le stress et il ralentit la prise de muscle. Heureusement, le cannabidiol possède des vertus anti-cataboliques. C’est d’ailleurs ce que rapporte une étude du journal brésilien sur la recherche médicale et psychologique. Grâce à cette propriété, le CBD régule le niveau d’hormone présent dans l’organisme. De plus, un entraînement intensif peut donner lieu à des inflammations. Même si cela est normal, il arrive que ces inflammations se prolongent et deviennent une entrave au développement musculaire. Le CBD agit comme un anti-inflammatoire et soulage les douleurs chroniques.

Le CBD et la récupération

L’importance d’une récupération rapide dans le milieu sportif est évidente. Le repos permet de synthétiser correctement les protéines dans les muscles. Il intervient également dans la baisse du stress et de l’anxiété que l’athlète peut ressentir. Une étude effectuée sur 72 individus a été réalisée pour le Permanente Journal en 2019. Elle s’est conclue avec la baisse d’anxiété et de stress chez 80 % des sujets ayant utilisé le CBD pendant un mois. L’insomnie liée au stress et aux douleurs peut également devenir problématique pour les bodybuilders. La consommation de CBD est une alternative pour lutter contre cette insomnie. Parmi les bodybuilders de haut niveau consommant du CBD, on peut citer :

  • Lee Priest
  • Dave Palumbo

Utilisation de l’huile de CBD

Même si la prise de CBD est efficace, il est primordial de la consommer correctement. Selon une étude de 2018 par l’équipe de The Frontiers in Neurology, des doses de CBD allant jusqu’à 1500 mg par jour sont parfaitement tolérables pour un humain. Néanmoins, cette dose n’est pas nécessaire. Pour donner une idée du ratio, une dose de 1 à 6 mg peut largement suffire pour un novice pesant 50 kilos. Les experts s’accordent à dire qu’un culturiste devrait commencer avec 10 mg par jour. Les doses pourront être augmentées au fur et à mesure si les résultats obtenus ne sont pas convaincants. La plupart des utilisateurs prendront la molécule juste après une session d’entraînement.

En définitive, le bodybuilding et l’huile de CBD ont l’air de faire bon ménage. Le CBD augmente la prise de muscle en limitant les doses de cortisol. Il s’agit en plus de cela d’un anti-catabolique. Il permet aussi de lutter contre les inflammations et les douleurs. S’ajoute à cela le sommeil récupérateur qui permettra au bodybuilder de rester en pleine forme. Sa consommation doit être responsable et les conseils d’un médecin sont toujours à solliciter.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page