CBD
A la Une

Dopage dans le sport : le CBD désormais autorisé même en compétition

Le domaine des compétitions sportives évolue de plus en plus depuis quelques années. Outre les nouvelles disciplines que l’on voit apparaître, vous avez aussi des changements de réglementations. En matière de dopage par exemple, les normes concernant le CBD et son utilisation ont changé. Et c’est le cas même dans les matchs en ligue majeure ou les compétitions internationales dans la plupart des disciplines. 

Le dopage dans le sport de haut niveau : que savez-vous ? 

Mais pour comprendre l’importance de ce changement, vous devez en amont tout cerner en ce qui concerne le dopage dans le monde du sport. Qu’est-ce que c’est exactement ? Comment ça marche ? Et quelles sont les peines en cas de faute ? 

Que signifie « dopage » ? 

Pour dire simplement, « dopage » signifie la prise de substances illégales dans le but d’améliorer sa performance. Selon le dictionnaire : c’est le « Fait d’administrer, d’inciter à l’usage, de faciliter l’utilisation, en vue d’une compétition sportive, de substances ou de procédés de nature à accroître artificiellement les capacités physiques d’une personne ou d’un animal ou à masquer leur emploi en vue d’un contrôle. »

Wikipédia est plus précis pour les sportifs. Le dopage est « la pratique consistant à absorber des substances chimiques ou à utiliser des actes médicaux définis par des organismes ad hoc afin d’augmenter les performances physiques et mentales d’un sportif. »

Évidemment, il y a une liste bien précise des produits dopants qui sont interdits en compétitions. C’est le cas pour les événements internationaux comme les matchs locaux. 

Contrôle anti dopage : comment ça se passe ? 

Afin de contrôler le respect des normes antidopage pendant les compétitions sportives par les joueurs, un contrôle anti dopage est obligatoire. Il a lieu la veille de l’ouverture officielle de l’évènement. Il s’agit généralement de tests urinaires qui seront analysés en laboratoire afin de permettre d’identifier les différentes substances s’il y en a. 

Tous les joueurs, remplaçants ou non, qui s’inscrivent pour la compétition, doivent passer par ce test. Le but étant de garantir l’égalité de tous les joueurs et la transparence du jeu. 

Quelles peines en cas de dopage ? 

Les peines en cas de dopage pendant les compétitions sportives varient selon la discipline et le niveau de celle-ci. Outre les sanctions disciplinaires, les joueurs peuvent avoir

  • 2 ans de suspension.
  • Des dommages et intérêts à payer
  • Une publication officielle avec son nom expliquant la procédure antidopage ainsi que les substances qui ont été détectées
  • Et une annulation des résultats du joueur depuis le début de la compétition. 

Des peines peuvent aussi être infligées à son équipe si plus d’un joueur a été contrôlé positif aux substances interdites. Ce peut être des pertes de points, mais dans les cas les plus graves la disqualification du reste de la compétition. 

L’histoire du CBD dans le sport

Le CBD en quelques mots

Issu du Cannabis, le CBD ou cannabidiol est une substance de plus en plus prisée par les sportifs de nos jours. En effet, il produirait des effets positifs sur les joueurs de toutes les disciplines et de toutes les ligues. 

Il s’agit d’une molécule qui est présente naturellement dans les plantes de chanvre ou de cannabis Sativa L. Il est extrait par procédure d’oxygénation pour donner un produit brut, plus high que le cannabis classique. 

Le CBD : un ancien produit dopant

Dans le sport, comme dans la société en général, le CBD a longtemps été assimilé au Cannabis. Si bien qu’en compétition ou en entraînement, il a été longtemps interdit. Malgré les effets et les éléments qui sont différents, le CBD aurait des effets sur le cerveau et les capacités physiques des sportifs. Il a donc été compté parmi les produits dopants. 

En outre, le cannabinoïde consomme presque comme le cannabis classique. Il est possible de fumer un joint de CBD. Ce qui n’est pas fait pour améliorer l’image des sportifs qui doivent avoir une certaine hygiène de vie. 

Mais désormais, les sportifs n’ont plus à se cacher s’ils utilisent le CBD. La conception que l’on a du produit a largement évolué au cours des dernières années. 

Depuis quand le CBD est-il autorisé pour les sportifs ? 

Cependant, les choses ont changé depuis une dizaine d’années. La FIFA accepte notamment l’utilisation du CBD par les joueurs depuis 2008. Il en est de même pour la NFL, ou encore le WWA, la MMA et bien d’autres encore. L’agence Mondiale antidopage l’a officiellement retiré de la liste des produits interdits en compétition en janvier 2018.  Une démarche qui a changé du tout au tout le domaine du sport de haut niveau. 

Pourquoi le CBD a-t-il été retiré de la liste des produits dopants ?

Mais alors, pourquoi ce changement ? Pourquoi le cannabidiol a-t-il été retiré de la liste des produits dopants ? Il y a plusieurs explications. 

Le CBD est une tendance qui n’en est qu’à ses débuts

Pour commencer, la tendance du CBD n’en est qu’à ses débuts en France et dans le reste du monde. Selon certains sondages, 26% des sportifs de haut niveau reconnaîtraient en faire régulièrement usage. 

Et les sportifs ne sont pas les seuls à se laisser séduire. C’est aussi le cas de plus en plus de célébrités, sans compter évidemment les simples particuliers. Le CBD s’utilise d’ailleurs à toutes les sauces actuellement : à des fins récréatives comme thérapeutiques. 

La législation a évolué en matière de dopage comme de consommation de CBD

En outre, la réglementation concernant le dopage dans le sport ne fait que de se calquer sur les nouvelles législations en vigueur sur ce produit. Depuis 2005, le CBD est autorisé en France. Du moins, c’est le cas pour les produits qui contiennent un taux limité de THC revu récemment à 0.3%. 

Ce taux régulé du niveau de THC contenu dans le CBD élimine l’effet psychoactif. C’est-à-dire que malgré la consommation, les joueurs peuvent conserver leur état de conscience. Ils n’impactent donc pas sur leur performance sur le terrain. 

Le CBD peut présenter des avantages pour les joueurs

En outre, selon Pain, Exercise, and Cannabis Expérience PEACE, le CBD présenterait des avantages pour les joueurs : «  ces sportifs qui utilisent le CBD le font pour trois raisons principales : soulager les douleurs, mieux dormir et réduire l’anxiété ». Ce produit favoriserait la récupération musculaire et aiderait les sportifs à rester au mieux de leur forme. 

Selon certains témoignages, le CBD pourrait aussi aider à améliorer la concentration pendant les compétitions ou à booster l’énergie pendant les matchs. Il faut néanmoins prendre ces bienfaits du cannabidiol avec précaution. Aucune analyse officielle sur les réels du produit sur les êtres humains n’a encore été faite. 

Respecter les conditions d’utilisation du CBD quand on sportif 

Malgré tout, l’utilisation du CBD pour les sportifs doit être maîtrisée. Il y a des conditions à respecter. Et voici pourquoi. 

Le CBD passe le contrôle anti-dopage : rien n’est encore sûr

Certes, le CBD contient un taux minime de THC. Pour autant, rien ne prouve encore qu’il n’apparaisse pas dans les tests urinaires. D’ailleurs, les traces de ce produit et ses effets sur le long terme dans l’organisme n’ont pas encore été détaillés. 

Pour éviter le dopage, vous devez donc bien choisir votre moment et le dosage à utiliser. Certains compétiteurs choisissent notamment de ne pas en faire usage pendant les évènements officiels, mais uniquement au cours des entraînements. 

Les réels effets du CBD sur les joueurs ne sont pas encore tous connus

Il importe également de choisir les bons produits. Vous avez le choix en ce qui concerne la forme du CBD à prendre. Néanmoins, respectez les réglementations en vigueur. Notamment, en France, seuls les produits CBD issus du cannabis Sativa L et avec un taux de THC de 0.3% sont les seuls autorisés. C’est aussi un gage de qualité. 

C’est important de consommer des produits traçables et transparents dans la mesure où les effets du réel CBD sur les joueurs ne sont pas encore tous connus. En fonction du niveau de tolérance, certains disent avoir la bouche sèche, les yeux rouges ou une fringale. Néanmoins, tout dépend des consommateurs. 

La qualité des produits à base de CBD n’est pas la même

Pour les sportifs comme pour les consommateurs particuliers, il est déconseillé d’acheter les produits au noir. Les boutiques officielles de CBD proposent différentes gammes de produits adaptés à tous les besoins et d’une qualité optimale. Ils sont aussi plus à même de respecter les normes de fabrication. Ce qui vous évitera les sanctions de dopage et les sanctions pénales en cas d’utilisation. En tous les cas, les règles de dopage et d’utilisation du CBD dans le domaine du sport ne sont plus les mêmes. Aujourd’hui, le cannabidiol, qui n’est pas un psychoactif, a été retiré de la liste des produits dopants. Laissant ainsi un peu plus de liberté aux sportifs. C’est d’autant plus une bonne nouvelle que le CBD et le sport semblent former un match parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page