Powerlifting

Dépassez les limites au powerlifting avec le CBD

Découvert en 1963, le cannabidiol est le deuxième cannabinoïde qui compose le cannabis sativa L. A la différence du THC (tétrahydrocannabinol), cette substance naturelle est célèbre pour ses effets thérapeutiques. De plus, le cannabidiol ne présente aucun risque d’addiction et de dépendance. C’est pour ces diverses raisons que les athlètes l’adoptent avant, pendant et après leurs entraînements. Les sportifs qui pratiquent du powerlifting peuvent également en prendre pour booster leurs performances.

Qu’est-ce que le powerlifting ?

Le powerlifting est un sport individuel qui met à l’épreuve la force maximale des athlètes. Ces derniers s’affrontent sur le squat, le développé couché et le soulevé de terre avec des charges très lourdes. Les athlètes sont répartis en catégorie en fonction de leurs poids et leurs âges. Les powerlifters ont droit à trois essais pour atteindre leurs capacités maximales.

Pour départager les powerlifters, les jurys additionnent les trois charges les plus élevées sur chacun des mouvements effectués afin d’obtenir le résultat final. Bien évidemment, les règles techniques sont strictes pour que tout le monde soit comparé d’une manière équitable.

une femme sportive qui fait des pompes sur deux bancs écartés

La différence entre powerlifting et haltérophilie

Connu sous le nom de « force athlétique » en France, le powerlifting est un sport de force qui ressemble à l’haltérophilie. Seulement, il y a quelques points qui différencient ces deux activités. Cette discipline consiste à pratiquer des mouvements simples, mais nombreux. Les charges à soulever sont plus lourdes.

L’haltérophilie sollicite uniquement la force. L’athlète doit être capable de soulever une charge énorme en une seule fois. En revanche, les pratiquants de powerlifting sont souvent de grands athlètes, massifs et forts. Dans la catégorie supérieure, ils sont parfois très gras. Les powerlifters ont un physique impressionnant, mais moins esthétique que les bodybuilders.

D’ailleurs, ces deux activités sportives sont gérées par deux fédérations différentes. La fédération française de force (FFF) est l’unique fédération qui regroupe les powerlifters professionnels.

Les formes du powerlifting

Il existe deux formes de pratiques compétitives en powerlifting. La pratique sans équipement d’assistance et la pratique avec des équipements d’assistance. La pratique sans équipement d’assistance utilise uniquement des bandes de poignets, une ceinture de force et des genouillères.

Par contre, la pratique avec matériel d’assistance requiert le port de maillots rigides, de combinaisons et des bandes de genoux élastiques. Cette deuxième pratique manipule des charges beaucoup plus lourdes. Pour y arriver, la formation de l’athlète est plutôt longue. Elle demande aussi un investissement conséquent.

L’objectif de la force athlétique

Le but du powerlifting est d’isoler un groupe musculaire spécifique tout en coordonnant un mouvement précis afin de générer une force et une explosivité maximale. Pour générer de la puissance, la portée du mouvement doit être réduite afin de porter la charge plus facilement. L’exécution doit être bien optimale et rapide.

Pour exécuter ses mouvements, les powerlifters utilisent des techniques comme le pontage et la position sumo. La première permet de limiter l’amplitude du mouvement, notamment au développé couché. Le seconde permet de se soulever facilement de terre.

Toutefois, à long terme ces mouvements répétitifs entraînent inévitablement des dommages au niveau des muscles et articulations sollicités. Pour prévenir cela, certains athlètes utilisent du CBD.

Les points forts du powerlifting

Comme n’importe quel sport de musculation, le powerlifting est bénéfique pour diverses raisons :

  • Cette pratique sportive est un moyen d’augmenter considérablement la force physique.
  • La force athlétique favorise une meilleure santé. Le corps reçoit une meilleure irrigation sanguine et oxygénation.
  • Le powerlifting sollicite l’ensemble des muscles du corps. C’est donc un sport très complet.
  • Le fait de réaliser correctement les mouvements apporte une bonne stature pour un powerlifter débutant.
  • Les techniques de blocage qui entraînent à être en apnée permettent d’améliorer la capacité respiratoire du sportif.
  • L’athlète gagne aussi en musculature et se crée naturellement un physique impressionnant.

CBD : remède efficace contre les douleurs dorsales

Les douleurs lombaires sont des faits très fréquents et souvent handicapants chez les powerlifters. En raison de ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, l’huile de CBD haut de gamme de Ninety9 active les récepteurs du système endocannabinoïde et contribue au bien-être des athlètes. L’huile de cannabidiol décontracte et apaise les muscles du dos courbaturés et contractures.

Pour confirmer ces propriétés exceptionnelles du CBD, un groupe de chercheurs a effectué une étude en 2006 pour déterminer l’efficacité de la combinaison THC et CBD contre les douleurs dorsales. Les patients ont reçu un spray oral à base de 2,7 mg de THC et 2,5 mg d’huile de CBD à spectre complet.

Après quelques mois de suivi, l’association THC/CBD a eu des résultats positifs par rapport aux scores de douleur de base. Le placebo a réduit le degré de la douleur au repos. En outre, le sommeil des patients a été amélioré grâce à l’action de ces cannabinoïdes.

Un homme qui ressent une douleur fatale au bas de son dos

Comment utiliser du CBD pour les douleurs au dos ?

Pour bénéficier des atouts de ce remède naturel, appliquez directement de l’huile CBD en massage sur la zone concernée. Cette action permet de détendre les fibres musculaires et favorise la diminution des douleurs ressenties. La concentration de CBD recommandée dépend de l’intensité du traumatisme et de la fréquence de consommation de l’athlète.

CBD combat les douleurs musculaires

Les muscles peuvent devenir douloureux lorsqu’ils sont mis à rude épreuve à cause des exercices en powerlifting. Les produits relaxants traditionnels sont efficaces, mais ne soulagent pas les tensions musculaires. Ils provoquent des effets secondaires nocifs pour l’organisme (fatigue, somnolence, dommage au foie).

Les effets CBD sont totalement différents. Il influence la vitesse des messages chimiques libérés une fois que la douleur survient. En d’autres termes, il stimule rapidement l’apport en endocannabinoïde au sein de l’organisme. Par conséquent, les produits au CBD traitent la douleur musculaire des powerlifters et favorise la relaxation musculaire et réduit la spasticité.

Comment utiliser du CBD pour les douleurs des muscles ?

La majorité des sportifs souffrent habituellement de crampes, de courbatures et de raideurs musculaires. Même si ces traumatismes semblent insignifiants, ils risquent d’entraîner de maladie grave comme la sclérose en plaque. Le CBD pour douleur musculaire peut être pris en différentes manières. Vous pouvez appliquer un produit topique, consommer des compléments à base de cannabidiol ou vapoter du e-liquide de CBD. 

La complémentarité du CBD avec les autres traitements naturels

Lorsqu’un sportif amateur souffre d’une douleur chronique, ce dernier a tendance à abandonner son entraînement quotidien. Or, il faut continuer l’activité physique pour éviter la fonte musculaire qui favorise l’apparition d’autres douleurs à l’avenir. Pour minimiser cette sensation douloureuse atroce et pratiquer votre sport favori en toute sérénité, les crèmes CBD ou baumes CBD peuvent vous venir en aide.

Ce type de produits diminue les sensations désagréables pendant et après l’effort physique. Ainsi, le cannabidiol pourrait devenir un véritable allié thérapeutique très intéressant pour traiter divers maux en combinaison avec les autres thérapies naturelles.

l'ostéopathie, une technique qui permet de soulage les douleurs chroniques du corps des sportifs

L’ostéopathie : une thérapie complémentaire au CBD

Étant donné que le CBD est une substance tout à fait naturelle, il convient de l’utiliser en complémentarité avec d’autres traitements. Pour guérir rapidement, la pluridisciplinarité des prises en charges et des traitements naturels doivent être mis en avant.

Il existe certains traitements alternatifs qui peuvent compléter la médecine classique pour traiter les maladies de dos. Il s’agit de l’ostéopathie. C’est une médecine manuelle qui consiste à diagnostiquer, prévenir et traiter les maux fonctionnels de l’organisme. L’usage de l’huile de CBD est tout à fait complémentaire d’un traitement ostéopathique. Ce produit renforce l’action thérapeutique du praticien.

Le cadre légal du cannabidiol en France

Comme dans la plupart des pays de l’Union européenne, la vente et la consommation du cannabidiol sont tout à fait légales en France. Cependant, il faut bien différencier les produits qui contiennent du THC, molécule psychotrope du cannabis. Si vous prenez une huile à spectre complet, le taux de concentration du THC ne doit pas dépasser les 0,2%.

Dans la nature, il existe plusieurs variétés de plantes de chanvre dont certaines ont un taux élevé en THC et d’autres en sont dépourvues, mais plutôt riches en CBD. Depuis quelques années, la réglementation accepte la culture et l’utilisation des variétés de chanvre sans THC pour une application textile, alimentaire ou encore dans le secteur du bâtiment.

La France figure même en tête de liste des producteurs européens de chanvre, car les produits cosmétiques à base de cannabidiol sont en plein essor. Actuellement, la mission d’information parlementaire travaille toujours sur la réglementation de l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques. De cette manière, les utilisateurs y compris les sportifs pourront bénéficier des avantages en toute légalité.




Pour conclure, le CBD n’est pas considéré comme une substance stupéfiante. Ce cannabinoïde répond à une nouvelle approche holistique et naturelle du bien-être. C’est pour cela que les différents produits à base de cannabidiol sont autorisés sur le marché à condition qu’ils soient dépourvus de THC. Comme n’importe quel athlète de haut niveau, les powerlifters peuvent aussi profiter des propriétés inégalées du cannabidiol en l’adoptant au quotidien. De cette manière, ils éviteront l’apparition des douleurs chroniques qui affectent le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page