Pratique aérienne

Deltaplane et CDB: une nouvelle formule qui fait voler

Faire du deltaplane, c’est voler librement comme un oiseau. En position allongée, vous glissez en plein air porté par le dispositif aérien. Que ce soit au moment du décollage ou pendant le vol, les sensations fortes sont bien au rendez-vous. Cependant, les débutants et même les professionnels peuvent ressentir un doute face à la grandeur de cette épreuve. Pour rester zen et apaisé, l’huile de CBD vous aidera à surmonter sans difficulté votre premier baptême de l’air.

un pilote survolant un paysage en deltaplane

Notions de base à propos du deltaplane

L’origine du deltaplane

Ce concept ludique a été inventé par Otto Lilienthal dans les années 1890. Plus tard, en 1948, Francis Melvin Rogallo a imaginé une aile toile souple de forme triangulaire servant à équiper les capsules spatiales pour faciliter leurs entrées dans l’atmosphère.

Même si ce concept n’a pas été officiellement retenu, l’aile inventée par Rogallo a inspiré Bill Moyes qui l’utilise pour s’envoler. En compagnie de son associé Bill Bennett, ils ont démarré le concept tiré par un canot à moteur avant de se détacher et survoler la statue de la Liberté. C’est Dave Kilbourne qui a mis au point le fameux deltaplane à décollage autonome que vous connaissez.

Le principe du deltaplane

C’est un sport extrême similaire au parapente, il comporte seulement un atterrissage et un décollage pédestre. Pour piloter aisément l’engin volant, le pilote se sert du harnais principal. Le trapèze, par contre, sert à orienter les ailes.

La personne qui conduit l’engin a la possibilité de réaliser plusieurs gestuels. Ce réflexe provoque ainsi l’accélération de l’aéronef. La forme delta de l’aile assure une conduite aisée, car elle assure la stabilité automatique de l’appareil une fois lancée dans les airs.

En ce qui concerne le décollage, ce dernier se fait généralement du haut d’une colline. Bien que le matériel soit un peu lourd au début, cette sensation sera très vite remplacée par les sensations que procure le vol.

Différence entre deltaplane et parapente

Ces deux termes sont classés dans la pratique du vol libre c’est-à-dire un engin volant sans moteur, mais décollable à l’aide de la force musculaire du pilote. Cependant, il y a quelques différences entre le deltaplane et le parapente.

Le parapente est une pratique issue du parachutisme. Il est composé d’une voilée, d’une surface adaptée au poids du pilote, d’une sellette, d’un parachute de secours et de suspentes reliant tous ses éléments entre eux. Ce type de parachute de vol est plutôt délicat à gonfler. D’ailleurs, les décollages sont mouvementés. En cas de fortes turbulences aérologiques, ce matériel est souvent mis à mal.

Les deltaplanes, quant à eux, sont des engins plus rapides grâce à sa forme triangulaire. Ils sont moins sensibles aux turbulences météorologiques. En revanche, le pilote doit avoir beaucoup de précision et être concentré tout au long du vol. Si un problème majeur apparaît durant le vol, ces deux types d’aéronefs sont équipés de parachutes de secours.

une jeune femme en pleine crise de nerf

Les bienfaits de cette pratique aérienne sur le corps

Actuellement, cette activité en plein air attire beaucoup de personnes à cause de ses avantages. L’engin vole assez vite et peut atteindre une vitesse de 100 km/h. Ainsi, le deltaplane procure une sensation forte, riche en émotion et en adrénaline. Avec sa facilité de conduite, le pilote peut faire autant de virages serrés pour accentuer la montée d’adrénaline.

Comment l’huile CBD affecte les hormones ?

Le cannabidiol est un composant actif qui se trouve dans la plante de chanvre, mais aussi dans le cannabis. Récemment, ce cannabinoïde a reçu pas mal d’attention grâce à ses bienfaits exceptionnels. Lorsqu’une personne ingère du CBD, ce dernier interagit directement avec le système endocannabinoïde au sein de l’organisme.

Cette substance affecte principalement la gestion des processus physiologiques comme l’appétit et l’humeur ainsi que les processus endocriniens des athlètes débutants ou professionnels. En d’autres termes, l’huile CBD qui stimule le SEC  affecte le niveau d’hormone du corps tels que :

CBD et insuline

L’insuline est l’une des hormones importantes qui assure la stabilité de l’organisme. Elle stocke et absorbe tous les nutriments dans les nourritures absorbées. A l’absence d’insuline, le sucre contenu dans les aliments ne pourra jamais passer dans la circulation sanguine. Ainsi, un déséquilibre insulinique risque de provoquer des effets secondaires néfastes sur la santé (taux de glycémie instable et diabète)

Une étude en 2006 a montré une baisse de l’incidence du diabète chez les souris expérimentées au cannabidiol. Bien qu’il n’y ait pas encore une relation exacte entre l’insuline et les produits CBD, d’autres études affirment que le CBD aurait un impact direct sur les actions et l’inflammation du pancréas. Or, cet organe joue un rôle considérable dans la production d’insuline.

CBD et cortisol

Le système endocrinien gère les réactions liées au stress par l’intermédiaire des hormones comme le cortisol et l’épinéphrine. Le cortisol est l’une des hormones responsables de la gestion du stress. Mais, il est aussi impliqué dans la gestion de la mémoire, du métabolisme ainsi que de la cicatrisation des plaies. Lorsque le corps rencontre une situation anxieuse, cette hormone se manifeste au niveau des glandes surrénales. Toutefois, le fait d’avoir un niveau de cortisol élevé engendre d’autres symptômes comme la prise de poids ou les sautes d’humeur jusqu’à une anxiété accrue.

Le CBD serait donc une meilleure alternative crédible aux traitements classiques pour le stress, car il ne procure aucun effet psychoactif et surtout pas d’accoutumance possible. Cette substance interfère avec la sécrétion de cortisol afin de réduire sa dominance dans la circulation sanguine. En d’autres termes, le CBD est un anti-catabolique, ce qui signifie qu’elle permet de réguler la quantité de cortisol libérée par le système endocrinien chez les amateurs de sport extrême.

CBD et mélatonine

La mélatonine est impliquée dans le cycle éveil-sommeil ainsi qu’au rythme circadien du corps humain. Pendant la nuit, son niveau monte en flèche tandis qu’il s’égalise le matin. Une étude publiée dans la revue PloS One de la Public Library of Science a affirmé que le système endocannabinoïde peut réguler la stabilité du sommeil en activant les récepteurs CB1.

Les produits à base de cannabidiol peuvent donner un coup de pouce en stimulant la sécrétion de la mélatonine. Cette action affecte directement les niveaux d’énergie et le sommeil. De plus, le CBD peut être un complément indispensable, car il influence positivement le cycle éveil-sommeil. Dans ce cas, les effets secondaires du CBD sont bénéfiques en favorisant un meilleur repos des pilotes de deltaplane.  

CBD et homéostasie

Les cannabinoïdes déjà présents dans l’organisme et le système endocannabinoïde doivent maintenir une excellente influence sur l’homéostasie. Ainsi, l’homéostasie désigne l’équilibre interne indispensable au bon fonctionnement du corps. Chez l’être humain, l’homéostasie assure le bien-être pour que le corps soit en état de fonctionner correctement.

Une recherche suggère que le cannabidiol pourrait aider à cibler les récepteurs cannabinoïdes. Cette molécule active du chanvre permet de mieux gérer les variables nécessaires qui maintiennent l’équilibre de l’homéostasie (appétit, soif, tension artérielle, cycle du sommeil, etc).

Pour évacuer le stress accumulée, rien de telle qu'une huile CBD

Comment utiliser le CBD pour traiter les problèmes hormonaux des sportifs ?

Si vous constatez que vous avez un mode de vie déséquilibré, cela pourrait signifier qu’il y a un dérèglement hormonal. Généralement, cet état affecte en particulier les femmes, mais il n’épargne pas les hommes actifs. Le CBD peut vous aider à maintenir l’équilibre et atteindre facilement l’homéostasie.

Pour trouver le bon produit CBD adapté à votre profil, consultez préalablement un spécialiste de la santé. L’huile CBD peut interagir avec d’autres médicaments. Si vous ne supportez pas le goût amer du chanvre, sachez qu’il existe plusieurs manières de commencer à prendre ce traitement naturel. Vous avez le choix entre : capsule, vapotage, gouttes et produits comestibles.

Et le dosage?

Concernant le dosage CBD, il faut commencer tout doucement et prendre du temps pour expérimenter ce produit. La portion d’huile de CBD normale est de 25 mg de CBD répartie deux fois dans la journée.

Prenez 2 à 4 gouttes le matin avant de vous amuser dans les airs et avant de dormir pour avoir un sommeil réparateur. Au cas où vous n’avez pas de résultats, vous pouvez toujours augmenter la dose toutes les 3 à 4 semaines jusqu’à ce que les effets se manifestent complètement.




En guise de conclusion, le pilotage d’un deltaplane semble être une chose facile. C’est tout à fait vrai, mais uniquement pour les professionnels et les passionnés. Face à l’ampleur du saut que vous devez faire au moment du décollage, vous pouvez ressentir le stress et l’anxiété envahir votre corps. Or, un niveau de stress élevé risque de gâcher votre virée dans les airs. Pour retrouver le calme et la sérénité, comptez sur les propriétés extraordinaires du CBD. De nombreux athlètes l’ont déjà adoptée pour mieux se concentrer.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page