Comment profiter du CBD à la pratique du running ?

Date:

 

La consommation de CBD devient une pratique courante chez l’athlète : football, running, sport automobile, etc. Entre dopage et booster de performance physique, on se demande si cela est compatible avec la pratique sportive. Découvrez les effets du CBD chez l’athlète, l’avis des sportifs de haut niveau et des entités sportives. 

Est-ce que le CBD est compatible au running ?

Avant ou après la course, le runner pourrait bien avoir raison de consommer une dose de CBD. En effet, cela devient une tendance chez les athlètes. On ne va pas se demander s’il s’agit de pratique saine, mais vérifier, selon les observations, l’efficacité de cette molécule dans les activités physiques. 

De meilleures performances sportives grâce au CBD

Si l’on suggère le CBD pour gagner de l’énergie, c’est surtout pour sa capacité d’aider à récupérer. Au moment du repos, il est recommandé de consommer du cannabidiol. Cela vous permettra de relâcher et de détendre totalement les muscles. Autrement, l’effet entourage des cannabinoïdes agit directement dans le système nerveux pour une bonne concentration. 

garder la performance du runner grâce au CBD

Le fait de bien se concentrer va aider l’athlète à rassembler toute son énergie pendant une épreuve de running ou un entraînement intense. En effet, le CBD réduit les douleurs dans les inflammations. Ce sera un atout pour le sportif à la recherche de l’excellence. 

Le CBD pour la santé et le bien-être du runner

Un sportif doit réduire systématiquement la consommation de produits médicamenteux et chimiques. On lui recommande les alternatives biologiques pour son bien-être. Le CBD est une des solutions naturelles que l’on peut suggérer à l’athlète pour le running. Les bienfaits que l’on confère au CBD en matière de bien-être et de santé sont : 

  • Des propriétés neuroprotectrices pour la santé du cerveau et du système nerveux. Le CBD protège les neurones contre les phénomènes de dégénérescence. 
  • Les effets analgésiques et antalgiques : le cannabidiol est un antidouleur et anti-inflammatoire naturel. 
  • Les cannabinoïdes optimisent la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins et en évitant la coagulation du sang. 

Consommer du CBD avant ou après le running ?

La molécule de CBD apporterait des bienfaits avant et après les efforts physiques. Le runner peut donc profiter des effets de cette molécule pour repousser ses limites. 

Les bienfaits du cannabidiol avant une activité sportive sont : 

  • Optimisation de la concentration ;
  • Moins de stress pour bien se préparer ;
  • Prise de risque ;
  • Effets stimulants pour éviter la nervosité ;
  • C’est une substance énergisante.

Après avoir fourni des efforts physiques, le CBD permet au runner de : 

  • Éviter les crampes et les courbatures au niveau des muscles ;
  • Favoriser la récupération avec un bon repos ; 
  • Réduire les douleurs et les inflammations ;
  • Réguler le sommeil et favoriser l’endormissement au moment du repos.

Les effets du CBD durant les entraînements et les compétitions

Les utilisateurs prennent une dose nécessaire avant ou après une séance, selon leurs habitudes. En observant un athlète ayant consommé du CBD, on constate chez l’athlète : 

  • Une bonne concentration ;
  • Le goût de l’effort et de la prise de risque ;
  • Une résistance à la douleur ;
  • Une performance accrue ; 
  • L’évitement des crampes et des convulsions musculaires.
L'athlète du running pendant l'entraînement

La consommation régulière de cannabidiol permettra au runner de rester en bonne santé. Comme le sportif doit rester en pleine forme, celui-ci peut améliorer son système immunitaire grâce au CBD. 

Le CBD dans la pratique sportive

Le monde du sport a fini par apprivoiser le CBD, de nombreux athlètes le consomment. Autrement, les institutions sportives ont assoupli les mesures à l’égard de cette molécule du cannabis. 

Est-ce que le CBD est autorisé dans le running ?

Dès le début de l’année 2018, l’Agence Mondiale Antidopage a décidé d’autoriser le CBD dans le monde du sport. En effet, on a retiré cette substance de la liste des dopants. La molécule a obtenu ce privilège grâce à ses efficacités prouvées chez les athlètes. 

La législation mondiale sur le CBD n’est pas uniforme. En France et dans d’autres pays de l’Union européenne, on autorise la consommation d’un produit à base de cannabidiol sous certaines conditions. Néanmoins, il faut que le taux de THC soit inférieur à 0,3 % par article. 

Selon ces deux dispositions juridiques, il est possible de prendre du CBD dans le monde du sport, en particulier dans le running. Toutefois, il faut se renseigner sur le pays dans lequel vont se dérouler les épreuves pour ne pas finir comme Brittney Griner en Russie

Ce que disent ces athlètes adeptes 

Chris Long, une star du football américain se déclare être un adepte de cannabis. Ce sportif de haut niveau utilise les substances cannabinoïdes pour ses effets relaxants. Selon lui, le CBD l’aide à dormir. 

Steven le Hyaric consomme du CBD car cela lui permet de récupérer, tant mentalement que physiquement. Ce champion du cyclisme affirme que le cannabidiol convient bien au sportif.

Le héros du triathlon, Andrew Talansky, admire le CBD pour ses effets anti-inflammatoires. Si autrefois, il avait consommé des médicaments antalgiques, aujourd’hui, il reconnaît les effets incomparables du cannabidiol. 

Judith Hager confirme ouvertement que le CBD apaise et aide à la détente. Cette star du running estime que cette molécule est efficace pour le muscle, le repos et le sommeil. 

Est-ce que le runner risque une addiction au CBD ?

Le CBD est un des cannabinoïdes qui composent le cannabis. Si l’on hésite à le consommer, c’est surtout à cause de la stigmatisation de la plante. On se demande si les athlètes du running succomberaient à l’addiction au cannabidiol

Notez que le THC est le seul cannabinoïde pouvant provoquer des effets euphorisants et psychoactifs. Les autres molécules du cannabis n’ont aucun impact sur le comportement de l’utilisateur. 

Le CBD n'est pas une substance addictive.

On peut donc dire que le CBD ne présente aucun danger. Il se peut que l’arrêt brusque de la consommation puisse entraîner des symptômes de sevrage très légers. Toutefois, aucun trouble comportemental n’est constaté. Le cannabidiol n’est pas addictif

Running et CBD : Quel mode de consommation ?

À chacun son lifestyle, mais le sportif doit nécessairement choisir le mode de consommation qui lui convient.

L’huile de CBD pour le runner

L’usage le plus classique renvoie à l’huile de CBD. Le format de l’article avec une pipette au couvercle facilite le dosage. En plus, l’étiquette mentionne le taux de cannabinoïdes (particulièrement le CBD et le THC) contenu dans la marchandise. En faisant le calcul, le sportif peut estimer la dose de cannabidiol qui lui convient

Pour consommer l’huile de CBD, on peut l’ingérer par voie orale. Certaines pratiques consistent à l’associer à la nourriture pour compléter le régime alimentaire. Privilégiez les nourritures grasses afin de profiter de la performance du cannabidiol. 

Les cosmétiques de CBD, à essayer 

Les produits cosmétiques au CBD doivent faire partie des matériels de soin de l’athlète du running. Il est fréquent que le sportif ait besoin de baumes et de pommades. En cas de blessure, de douleur ou d’inflammation, il convient d’en appliquer sur la zone à traiter. 

En dehors des entraînements et des compétitions, un produit cosmétique au CBD est idéal pour le massage. Cela aide particulièrement à la récupération et à l’atténuation des douleurs musculaires. Les pommades sont des hydratants très efficaces pour la peau. 

Les compléments alimentaires au CBD

Pour compléter le régime alimentaire, le sportif peut prendre du comestible CBD. Profitez du maximum de bienfaits du cannabidiol à partir de ces compléments alimentaires. Les cannabinoïdes sont riches en acide gras, en vitamines et en protéines. Ces types de produits sont disponibles sous plusieurs formes : 

  • Les résines au cannabidiol ;
  • Multi-vitamines à base de CBD ;
  • Space cake et space cookie ;
  • Bonbon et chocolat au cannabidiol ;
  • Macaroni au CBD ;
  • Gélules de chanvre. 
Des produits au CBD pour un mode de consommation spécifique

Attention, ne fumez pas le CBD !

Tabac ou cannabis, fumer est un mode de consommation dangereux. Vous risquez de développer des problèmes ou des maladies respiratoires. En effet, la combustion produit de l’hydrocarbure et du goudron qui risquent d’affecter le poumon et le cœur. Le CBD fumé devient alors une substance cancérigène à laquelle s’expose le consommateur.  

On déconseille donc le mode de consommation du CBD par combustion chez l’athlète du running. C’est par cette approche que la molécule du cannabis entraîne le plus des effets indésirables à l’utilisateur. 

Pour conclure, on peut dire que le running et le CBD font bon ménage. Même si cela n’est pas prouvé scientifiquement, on observe une hausse de la performance de l’athlète par la consommation de produits à base de cannabidiol. De nombreux sportifs de haut niveau ont trouvé leur succès en adoptant cette molécule du cannabis.

Partager l'article:

Populaire

spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Les gens lisent aussi avec ces articles
Similaire

Les variétés de cannabis les plus adaptées pour les sportifs

Le cannabis et l'exercice physique ne sont pas souvent...

Pourquoi les joueurs de rugby consomment-ils du CBD ? 

Les joueurs de rugby sont soumis à des risques...

CBD : Un complément adapté aux sportifs

Depuis quelques années, on remarque une effervescence autour du...

Comment le CBD aide-t-il à améliorer les bénéfices du sport ?

La démocratisation du CBD est un fait d’actualité. Nous...