Entraînement

Comment le CBD influence la séance d’entraînement des sportifs ?

Dans le monde du sport, un bon nombre d’athlètes commencent à s’intéresser aux méthodes naturelles pour soulager leurs douleurs et renoncent à ces opioïdes qui entraînent une dépendance. Depuis qu’il a été retiré de la liste des produits dopants, le cannabidiol (CBD) est devenu un produit à la mode dont on vante les vertus relaxantes. Plusieurs sportifs professionnels et marques en ont fait le nouvel atout récupération pour un training. Mais comment les produits au CBD influencent-ils les performances durant une séance d’entraînement ? Découvrez les réponses dans cet article.

Articles similaires

L’importance de la préparation physique générale chez un athlète

La base de la préparation physique générale (PPG) est d’augmenter la capacité du corps en faisant des activités qui sollicitent l’endurance, le travail de la force, le renforcement musculaire. Chacun de ces domaines intervient durant la pré-saison en parallèle à vos entraînements classiques.

Le renforcement musculaire

Le renforcement musculaire rassemble toutes les activités qui tendent à exercer les muscles d’une manière à faire évoluer l’ensemble du corps. Il vise à le rendre mobile, fonctionnel et résistant. En outre, le renforcement musculaire améliore la posture en maintenant la colonne vertébrale. Il diminue les risques de blessure et prévient les douleurs.

À travers le renforcement musculaire, le sportif travaille la ceinture abdominale, le gainage, exerce les muscles et renforce l’ossature et les articulations. Comme vous pouvez le constater, l’objectif de cet entraînement ne se limite pas au fait de prendre de la masse musculaire, il permet aussi de brûler les calories au repos et de redonner aux muscles déficitaires leurs capacités antérieures.

Voici quelques exercices à effectuer pour renforcer vos muscles :

  • squat avec flexion des jambes
  • pompe
  • planche sur les coudes
  • planche latérale
  • crunchs
  • etc.
une femme qui renforce ses abdominaux

Le travail d’endurance

L’endurance est la capacité àmaintenir un effort d’intensité soutenu pendant une longue durée. Ce sont les activités comme la natation, le cyclisme, les courses de fond ainsi que le ski de fond qui constituent des activités d’endurance. Grâce au phénomène d’oxydation, les réserves en glucide et lipide se transforment en énergie mécanique. Grâce à cela, le sportif n’est pas essoufflé. Son effort peut durer longtemps jusqu’à ce que les réserves en énergie s’épuisent totalement.

On note que l’endurance se définit en combinant ces quatre facteurs principaux : l’endurance respiratoire, l’endurance cardio-vasculaire, l’endurance musculaire et le mental. Pour avoir une bonne performance, ces éléments doivent être inévitablement présents. Si vous voulez progresser, il faudra développer chacun d’eux.

Le travail de force

Le travail de force se base sur les exercices de musculation. Les entraînements se focalisent sur le développé couché, le squat et le soulevé de terre. Ce sont des exercices efficaces qui sollicitent l’ensemble des muscles du corps d’une manière simultanée. Cependant, pour travailler en toute sécurité, un gainage et une contraction abdominale sont indispensables.

Pourquoi utiliser du CBD avant, pendant et après un effort physique ?

Les avantages du CBD sont nombreux pour les sportifs. C’est pour cette raison qu’il est utilisé avant, pendant et après une séance d’entraînement.

Consommer du CBD avant de faire du sport

La consommation d’huile CBD avant une compétition peut avoir un impact positif sur la performance. De nombreux athlètes en consomment régulièrement pour mieux vivre l’entraînement. Le CBD agit directement sur l’esprit en améliorant la concentration des sportifs. Il sert également à diminuer l’anxiété.

Suite à la pression à l’envergure de la compétition, un sportif peut être anxieux ou stressé. Le CBD favorise le relâchement musculaire pour éviter les blessures et déchirures. Retenez aussi qu’avant un effort sportif, les produits à base de cannabidiol apportent un regain d’énergie naturelle sans créer des effets secondaires comme ceux que vous retrouvez dans les autres stimulants (café, etc). Ils conduiraient à se surpasser pour améliorer les performances.

Le CBD est ainsi apprécié lorsque le corps humain subit de grands efforts importants sur une grande durée ou sur des périodes rapprochées. Les sports d’endurance ou les sportifs amenés à s’entraîner régulièrement et intensément sur un laps de temps très bref sont les amateurs de CBD.

Consommer du CBD pendant l’activité physique

Les douleurs musculaires peuvent survenir pendant un exercice intensif, particulièrement lors d’un mouvement répété qui sollicite la contraction des muscles. Lorsque les muscles se raidissent, ils ont besoin d’énergie. Mais à force de puiser dans les réserves en sucre dans le corps humain, ces derniers sont à court d’énergie. Les cellules transforment les sucres en acide lactique.

Pour atténuer cette sensation douloureuse, le CBD est la meilleure alternative pour les sportifs. Cette molécule va agir comme un neuroprotecteur en augmentant indirectement les performances physiques pour les sports de combat, par exemple. Vous restez focalisé sur vos objectifs en améliorant votre concentration. Ainsi, vous éviterez les blessures accidentelles par manque d’attention.

Consommer du CBD après un entraînement

Les sensations douloureuses se manifestent de 24h à 48h après l’effort. Le corps élimine les déchets accumulés pendant l’entraînement et provoque des courbatures. Il reconstruit tous les éléments endommagés dans les cellules musculaires. Ainsi, les courbatures sont un phénomène naturel dû à l’inflammation du muscle sollicité.

LLes huiles de CBD agissent comme accélérateur de votre génération et récupération des lésions musculaires à cause de sa propriété anti-inflammatoire. Il soulage les muscles, les crampes et les courbatures. De ce fait, le cannabidiol est une réelle alternative aux anti douleurs classiques. Il permet de rendre la phase de récupération optimale.

En outre, le CBD est également reconnu pour ses propriétés relaxantes et apaisantes. Les muscles sollicités peuvent se relaxer tranquillement. Il aide à l’endormissement et agit sur la qualité du sommeil surtout pour les séances d’entraînements en soirée. Les produits au CBD ont un effet calmant et donnent une sensation de bien-être. Enfin, les effets antioxydants de l’huile préviennent le vieillissement prématuré des cellules dû à une pratique intense du sport.

une sportive qui vient de s'entraîner

Le CBD pour voie orale ou topique : lequel est efficace ?

Le CBD peut être pris avant une épreuve physique pour rester calme et introspective pendant une séance de yoga, par exemple. Son pouvoir apaisant et relaxant agit instantanément dans l’organisme en favorisant le yin yoga. La co-fondatrice d’Huages, Hélène, affirme que: « Par voie sublinguale, le CBD agit 30 à 90 mn après sa prise alors que lorsqu’on l’ajoute à son alimentation ou dans un café, il passe par le système digestif, ce qui demande un peu plus de temps »

Pour récupérer rapidement après une activité fatigante, la voie sublinguale reste l’option la plus efficace. Une fois qu’il entre en contact avec les muqueuses, le CBD passe dans le système sanguin. Ce mode de consommation aide à lutter contre les douleurs et les inflammations des sportifs. Il suffit de déposer quelques gouttes sur la langue, de les maintenir pendant une à deux minutes et d’avaler.

Toutefois, les sportifs peuvent aussi masser les zones douloureuses avec une crème ou une huile à base de cannabidiol. Ils peuvent également se masser avant leurs entraînements en guise de prévention.urs entraînements en guise de prévention.

Quelle est la bonne posologie ?

Difficile de mentionner le dosage précis en termes de CBD. En fait, il dépendra du consommateur, de ses besoins et de Difficile de mentionner le dosage précis en termes de CBD. En fait, il dépendra du consommateur, de ses besoins et de sa pratique sportive. Lors d’une préparation importante, par exemple, les athlètes de haut niveau ont besoin d’une concentration élevée en CBD. Une huile de CBD à 5% ou 20% fera l’affaire. Néanmoins, il ne faut pas dépasser les 4 gouttes par prise. Vous devez garder en tête que 4 gouttes de 5% équivaut à 1 goutte de 20 %.  

Faire attention aux contrôles antidopage

Même si l’Agence internationale antidopage a retiré le CBD de la liste des produits dopants, il existe tout de même des marques qui ne jouent pas complètement la transparence. Par conséquent, les sportifs professionnels qui subissent des tests antidopage doivent rester vigilantssur la qualité du produit qu’ils utilisent.

Certains produits renferment des traces de delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), l’ingrédient actif de la marijuana. Si l’huile contient suffisamment du THC, le test de dépistage de drogue sera positif. La triathlète américaine Lauren Goss a payé un prix fort. Elle a été testé positif au THC alors qu’elle a tout simplement utilisé un baume au CBD. Cette athlète a été suspendue pendant 6 mois.

une sportif tirant une barre fixe

Ainsi, la Direction du Ministère des Sports explique : « Nous n’avons reçu aucune alerte des antennes médicales de prévention du dopage à ce sujet. Toutefois, au regard des campagnes très agressives vantant les bénéfices du CBD auprès des sportifs, nous soulignons que les bénéfices annoncés ne sont pas encore démontrés de façon définitive et sa toxicité pas encore connue. Par ailleurs, même si le CBD ne figure pas sur la liste des produits interdits de l’AMA, selon les éléments à notre disposition, les méthodes d’extraction du CBD ne permettent pas d’éliminer efficacement le THC et ses dérivés, ce qui peut provoquer des tests antidopage positifs. Nous incitons donc les sportifs à la plus grande prudence quant à la consommation de ce genre de substance.

Pour éviter les risques de disqualification, il vaut mieux se tourner vers des produits garantis et certifiés non dopants.




Finalement, que vous soyez un athlète habitué dans les salles de sport ou un sportif professionnel, l’entraînement doit se faire correctement en respectant les jours de récupération. Le CBD est une substance sollicitée pour tous ceux qui s’entraînent durement et souhaitent augmenter leurs performances. Elle permet d’éviter les blessures et d’assurer une performance maximale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page