L’histoire du CBD dans le sport

Comment le CBD a fait sa conquête du monde de sport ?

Depuis qu’il est exclu de la liste des substances interdites par l’Agence mondiale antidopage (AMA), le CBD a grandement gagné en popularité. Le cannabidiol est adopté par les personnes âgées qui veulent soulager certains symptômes, mais cette molécule est aussi appréciée chez les athlètes de haut niveau. Pourquoi de nombreux sportifs sont-ils intéressés par le CBD ? Découvrons la réponse à cette question dans cet article.

Historique brève du CBD

La reine Victoria aurait utilisé du CBD pour atténuer ses difficultés menstruelles durant son règne au 19e siècle. Le cannabis sativa L a été une ressource précieuse pour traiter divers maux. Mais, avec l’apparition de la médecine moderne, le chanvre a été délaissé à cause du manque de preuves scientifiques.

C’est le médecin et chercheur irlandais William B. O’Shaughness qui a repris les recherches concernant les effets thérapeutiques du cannabis. Dans son étude, il a exploré les effets élémentaires de cette plante et a décrit toutes ses applications médicinales potentielles. Ce médecin chercheur a ouvert une porte à la découverte des cannabinoïdes.

En 1940, Roger Adams, un chimiste américain a réussi à isoler le cannabidiol (CBD), premier cannabinoïde de la plante de chanvre. Ensuite, il est parvenu à synthétiser le CBN, découvert par le chimiste britannique Robert S. Cahn dans les années 1930. Ses recherches ont aussi permis de découvrir le tétrahydrocannabinol (THC).

une scientifique qui observe les résultats de son analyse à travers un microscope

Après la découverte du CBD, il devient une nouvelle tendance

A la fin du siècle dernier, toutes ses recherches ont été affirmées grâce aux actions des cannabinoïdes sur le système endocannabinoïdes. Les scientifiques ont démontré que les effets du CBD sur ce système est complètement différent de l’action du THC. En effet, ce dernier étant le le seul composé « psychoactif » du cannabis engendre des sentiments d’intoxication.

Comme tous les autres cannabinoïdes à l’exception du THC, le CBD ne présente pas cette caractéristique. Il n’est pas considéré comme une drogue. Même s’il est pris en grande quantité, le corps absorbe uniquement la quantité dont il a besoin et rejette le reste. Ainsi, le cannabidiol n’a aucune conséquence négative sur la santé.

Il est impossible de « surmédicamenter » en utilisant du CBD, car il n’entraîne aucuns effets secondaires. C’est pour ces diverses raisons que le CBD est adopté légalement dans de nombreux pays. Cette substance non toxique est similaire aux compléments alimentaires avantageux pour la santé.

Plusieurs utilisateurs utilisent (de nouveau) l’huile de CBD ou appliquent de la crème au CBD au quotidien. Comme les vitamines, les produits à base de cannabidiol se vendent librement, ce qui soulagent les personnes qui souffrent de douleurs particulières. Bien évidemment, plusieurs des utilisateurs sont des athlètes professionnels œuvrant dans toutes sortes d’activités physiques. Ils l’utilisent pour améliorer leurs performances personnelles.

Pour quels types de problèmes de santé le CBD peut-il être utile ?

Durant la période de prohibition du cannabis, l’usage du cannabidiol dans le domaine sportif est considéré comme « taboue ». Mais tout cela à changer au début de 2018 quand l’AMA a retiré ce composant de la liste des substances prohibées. D’ailleurs, il existe plusieurs essais cliniques et examens qui ont démontré l’efficacité du CBD pour traiter une large variété de symptômes et de maladies.

L’anxiété

Le stress et l’anxiété sont des problèmes courants dans la société moderne. Cet état d’esprit touche toutes les catégories de personnes : athlètes professionnels, travailleurs, artistes, etc. De temps en temps, la relaxation et le repos sont primordiaux. Cette période de recul joue un rôle indispensable dans la récupération des muscles endolories lors des séances d’entraînement.

La prise de CBD améliore la qualité des intervalles de relaxation en réduisant le temps nécessaire pour une récupération totale chez un sportif. D’après les recherches scientifiques, le CBD interagissait avec les récepteurs CB1 et de sérotonine en entraînant l’augmentation de l’anandamide et de la sérotonine.

Par conséquent, ce composé naturel permet de réguler les sentiments de dépression et d’anxiété.

La douleur

Les recherches montrent que le CBD est un ingrédient utile pour soulager les douleurs suite à une blessure, par exemple. Les athlètes sont souvent victimes de blessures après une compétition, un match ou un entraînement. Dans certaines situations, cette douleur les oblige à ne plus continuer leurs activités physiques.

Les preuves scientifiques ont découvert que l’interaction du CBD avec le système endocannabinoïde interfère avec la réception de la douleur. Cela signifie que cette molécule aide à soulager les douleurs impliquant une lésion musculo-squelettique.

Comme vous le savez très bien, les sportifs sont également victimes de raideur articulaire résultant des exercices excessifs et de la fatigue. Les produits au cannabidiol peuvent soulager ce type de douleur.

un combattant qui s'est blessé gravement à la tête

L’inflammation

L’inflammation est un problème majeur qui affecte plusieurs sportifs de haut niveau. Elle entraîne une hypertrophie des tissus musculaires. Lorsqu’une inflammation est trop forte, elle risque de provoquer des douleurs intenses et entraver les performances des athlètes pendant un entraînement ou lors d’une compétition.

Les compétiteurs ont l’habitude d’utiliser des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène pour faciliter la guérison de l’inflammation. Malheureusement, ce traitement classique provoque des lésions aux reins ou au foie, des attaques cardiaques ou encore des AVC. Des études ont affirmé que ces médicaments ne sont pas totalement sans danger.

Doté d’une propriété anti-inflammatoire puissante, le CBD offre exactement les mêmes avantages que les AINS, mais n’a aucuns effets secondaires. Ainsi, cette molécule s’avère être la meilleure alternative possible par rapport à ces médicaments traditionnels.

Le lien entre le CBD et les athlètes professionnels

Actuellement, un bon nombre de sportifs osent s’exprimer publiquement de leurs consommations de CBD. Certains ont même approuvé les marques de CBD comme le boxeur thaï Grégoire Gottardi, le golfeur professionnel Gerry Lester Watson Jr ou encore la combattante de MMA Jessica-Rose Clark.

D’un côté, Watson qui est en partenariat avec une marque de CBD a déclaré : « J’ai personnellement ressenti les avantages des produits CBD ». D’un autre, Gottardi affirme : « … Utilisez du CBD pour augmenter l’intensité de mes entraînements, c’est devenu une étape obligatoire dans ma préparation avant combat… ». Ce boxeur professionnel adopte de l’huile CBD de Ninety9 pour vaincre la douleur et assurer une récupération musculaire rapide.

A noter que les lotions topiques au CBD renferment un pouvoir analgésique. Ce type de produit peut être utilisé directement sur la peau pour atténuer les sensations douloureuses des muscles. D’autres utilisateurs préfèrent prendre ce cannabinoïde par voie sublinguale sous forme de gouttes d’huile.

Comment utiliser le cannabidiol dans le domaine sportif ?

Le mode de consommation le plus fréquent pour les sportifs est de prendre de l’huile de CBD par voie sublinguale. Les effets se font ressentir facilement et rapidement à travers l’organisme. De plus, le dosage et l’usage sont très pratiques.

D’ailleurs, vous pouvez aussi appliquer localement de l’huile de CBD sur les muscles tétanisés suite à un entraînement intensif. Si vous décidez de consommer ce produit, sachez que la dose varie en fonction de la morphologie, du profil et la raison qui conduit à consommer du cannabidiol.

Néanmoins, il est préférable de commencer par un dosage très léger, c’est-à-dire de moins de 10mg pour une personne ayant une stature normale. Par la suite, vous pouvez augmenter progressivement jusqu’à 30 mg ou plus selon vos besoins.

une femme appliquant une crème au CBD sur le poignet

Les risques à courir en consommant du CBD

Tous les produits à base de cannabis riche en CBD fumé ou ingéré sont considérés comme un produit « bien-être ». Toutefois, sa consommation peut comporter certains risques.

D’après le Dr Nicolas Authier, médecin psychiatre, spécialisé en pharmacologie et addictologie, « … ce qui compte, c’est la façon d’utiliser ce CBD : à forte dose, on peut observer des troubles gastro-intestinaux ou des troubles de la vigilance. Mais à faible dose et ponctuellement (comme lors d’un événement stressant), il y a peu, voire aucun risque. Tout dépend de la qualité du produit et de la santé du consommateur »

Que ce soit des tisanes, des fleurs, des huiles ou des chocolats, le CBD se présente sous différentes formes. Mais, le fait de fumer une fleur brute de cannabis contenant du cannabidiol n’est pas recommandé. C’est un genre de combustion, car la fumée inhalée transporte certaines substances nocives qui restent dans les poumons (ammoniaque, goudrons, etc).

A long terme, ces composants peuvent « provoquer des cancers ou des problèmes cardiovasculaires. Il est préférable de les vaporiser, et uniquement si besoin d’un effet rapide » rappelle le Pr Authier.




Pour conclure, quelle que soit la forme de prise que vous choisissez et quel que soit le but pour lequel il est utilisé, le cannabidiol a pris une place importante parmi les compléments alimentaires que les athlètes utilisent. C’est une bonne alternative à l’utilisation de drogues, stéroïdes et médicaments divers. Il permet de récupérer et de gérer la douleur rapidement. Au cas où vous êtes un athlète amateur, semi-professionnel ou professionnel de haut niveau, cette substance peut-être aussi un véritable allié pour vous.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page