Pratique terrestreSport Extreme

CBD : un équipement de choix pour le grimpeur

Le CBD est une substance extraite du cannabis aux nombreuses vertus. Il a fait ses débuts en médecine en démontrant ses attributs bénéfiques pour la santé. A partir de là, on s’est posé la question sur les effets de la consommation du cannabidiol sur une personne en bonne santé. Les résultats des recherches sont très prometteurs, à tel point que de plus en plus de sportifs se sont mis au CBD pour booster leur performance. En effet, la réalisation d’une activité sportive va soumettre le corps à rude épreuve. Dans une discipline tel que l’escalade, certaines parties du corps vont même être sollicitées jusqu’à leurs dernières limites. Par conséquent, le grimpeur doit être au meilleur de forme, et, pour ce faire, le CBD va être un allié de choix.

L’escalade, un sport devenu plus accessible

L’escalade a été longtemps considérée comme étant un sport extrême et donc dangereux pour la majorité des gens. A ses débuts, cette discipline ne disposait alors que de quelques adeptes passionnés : des marginaux, qui pour la majorité recherchait uniquement le goût du danger et du risque. Pourtant, ce sport s’est aujourd’hui démocratisé et l’ampleur est d’envergure mondiale. Récemment, en 2020, l’escalade a été intégrée aux jeux olympiques.

Ainsi, l’escalade de nos jours est une discipline accessible à tout un chacun, pour peu qu’on ait la volonté et la motivation de le pratiquer. Et pour ce faire, il existe plusieurs disciplines appartenant à ce sport.

Les différents types d’escalade

L’escalade sportive

D’abord, il y a l’escalade sportive. Cette discipline se pratique sur un parcours complètement équipé qui va permettre au grimpeur de se protéger en mousquetonnant sa corde sur des pièces que l’on appelle « points d’ancrage ». En ce sens, ce type d’escalade est l’un des plus sûrs en matière de sécurité. C’est la raison pour laquelle la pratique de cette discipline se rencontre essentiellement lors de compétition.

L’escalade traditionnelle

Ensuite, nous avons l’escalade traditionnelle. Ce type d’escalade se pratique avec une sécurité moindre car le grimpeur n’a soit pas d’équipement ou peu. La grimpe se veut être « propre », c’est-à-dire qu’il ne faut pas laisser de trace sur la voie parcourue. Par exemple, les pitons qu’il faut insérer dans la roche pour pouvoir se fixer sont interdits. Par conséquent, les grimpeurs doivent exploiter des parcours présentant des fissures ou des trous pour pouvoir y insérer leur point d’ancrage afin de s’assurer de laisser la nature telle qu’elle est avant la grimpe.

Dans le cas de l’escalade d’un arbre, il est nécessaire d’utiliser des sangles qu’il faudra fixer autour. Il est important de noter qu’il est nécessaire d’être un grimpeur expérimenté pour pratiquer cette discipline. Le grimpeur se repose sur ses propres jugements pour le choix des équipements et des protections supplémentaires.

L’escalade sur bloc

Puis, il y a l’escalade sur bloc. La pratique de ce type de discipline se fait avec peu voire pas d’équipement. En effet, un bloc est un mur (rocheux) de faible hauteur. De ce fait, afin de protéger le grimpeur des risques de blessures notamment lors d’une chute, on utilise des tapis de protection, appelés aussi dans le jargon « crash pads ». Pour maximiser la sécurité, le sport doit se pratiquer au moins à deux. Un autre grimpeur doit assurer les arrières de celui qui s’exécute en étant prêt à réaliser une parade pour guider et amortir son coéquipier lors d’une chute éventuelle.

L’escalade en solo

Enfin, la dernière discipline est le celui qui se pratique seul, d’où son nom « escalade en solo ». En d’autres termes, un grimpeur va aller pratiquer son sport préféré sans aucune aide extérieure. Lorsqu’il le fait sans aucun équipement, il est question d’escalade en solo intégral.

Les risques et les dangers de la grimpe

La grimpe s’est forgée une notoriété sur sa capacité à renforcer le physique mais surtout le mental. Dans la médecine moderne, il est parfois recommandé par les médecins pour lutter contre la dépression. Cependant, malgré ses attributs bénéfiques et la sécurité de plus en plus renforcée par les innovations technologiques, le pratique de ce sport n’est pas sans risque.

Lorsqu’on parle des risques et des dangers intrinsèques à l’escalade, les non-connaisseurs perdent parfois rapidement leur motivation. Pourtant, les grimpeurs aguerris évoquent l’idée de risque calculé et les passionnés, d’aventure qui forge la performance sportive. Ainsi, si vous souhaitez débuter, il est recommandé d’aller dans des sites agréés où l’on vous dispensera d’une formation et où la sécurité est maximum.

L’escalade va solliciter la force, l’endurance et la résistance du grimpeur que ce soit sur le plan physique ou mental. De ce fait, outre le risque de chute et de ses impacts sur le corps, nous allons, dans cet article, nous focaliser sur les besoins et les effets de la pratique de ce sport sur le corps.

Avant de partir à l’assaut du parcours, il faut une bonne préparation physique et mentale. En effet, la grimpe va soumettre à rude épreuve les capacités cognitives et psycho motrices du cerveau ainsi que les muscles, les articulations et les tendons (les doigts). En conséquence, il n’est pas exclu, au-delà de la fatigue, de subir des courbatures désagréables et quelques inflammations après une épreuve.

Le CBD, par ses attributs bénéfiques sur la santé et sur l’organisme, va pouvoir accompagner l’athlète avant, pendant et après la grimpe. C’est ce dont nous allons développer ci-après.

Les vertus du CBD au service des sportifs

Le CBD est une molécule aux capacités formidables pour booster le physique et le mental de la personne qui la consomme. Extraite de la plante de chanvre, plus précisément le cannabis sativa et cannabis indica, elle n’est cependant pas une substance psychoactive. C’est également une substance légale et même utilisable en compétition. Ainsi, il est consommable à tout moment, que ce soit avant, pendant ou après le déroulement d’une épreuve.

Le cannabidiol possède de multiples propriétés. Elles permettent non seulement de lutter contre les effets désagréables d’une épreuve sportive comme les courbatures et les inflammations mais aussi de se préparer dans les meilleures conditions pour gagner en confiance et assurer la performance. Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de sportifs utilisent cette molécule et vantent ses qualités.S

Par exemple, pour pouvoir agir efficacement contre les douleurs issues d’un entraînement ou d’une épreuve sportive, le cannabidiol dispose des mêmes propriétés que les anti-inflammatoires. De plus, il s’agit d’un élément entièrement naturel, cela signifie qu’il y a zéro (0) risque d’effets secondaires.

Voyons ci-dessous comment le CBD donne naissance à de meilleurs grimpeurs.

Le CBD en vue d’une escalade plus sereine

Il ne faut pas oublier que le CBD n’est pas une substance psychoactive. Ainsi, la plupart de ses bénéfices sont à voir sur le long terme quoique des effets peuvent toujours être constatés à la suite de la consommation de cette molécule. Ce qu’il faut retenir est la manière dont le CBD améliore l’organisme, plus particulièrement son fonctionnement afin de rester en bonne santé et être efficace pour toute forme d’activité physique ou psychologique.

Le cannabidiol pour une concentration à toute épreuve

La concentration est une faculté cognitive. La grimpe est une discipline qui nécessite un maximum de concentration tout au long de l’épreuve. Il faut que l’athlète puisse bien évaluer et comprendre le parcours afin de mieux en appréhender les risques, mais surtout il lui faut se concentrer continuellement pour effectuer les bons mouvements lors de la montée afin d’éviter les risques de chutes et/ou de blessures.

La capacité d’un individu à être concentré dépend de l’état de son système nerveux. Cet état est fonction de l’environnement autour,, du stress, de l’énergie issue du mode de nutrition et de la qualité du sommeil. C’est sur ces points que le CBD va agir. Cela va permettre de booster la concentration lors d’une épreuve comme l’escalade. Vous pouvez voir des produits au cbd de toutes sortes sur le site de ninety9

Concrètement, le cannabidiol va améliorer le fonctionnement du système endocannabinoïde. Il s’agit d’un système de communication complexe au sein du système nerveux. Cette molécule est responsable de l’équilibre du métabolisme. Elle régule des fonctions essentielles comme l’appétit, le sommeil, l’humeur, le stress, etc., pour garder le corps et l’esprit en bonne santé.

En optimisant le système endocannabinoïde, le CBD va alors permettre au grimpeur d’être dans un état de lucidité. Pour une meilleure concentration juste avant et pendant une épreuve, le cbd est alors idéal. Cette substance permet au sportif de mieux se préparer. En effet, comme l’escalade est un sport où on a besoin de résistance et d’endurance, il est important d’avoir une bonne condition physique.

Le cannabidiol pour booster votre récupération

Les risques et les dangers de l’escalade

Les performances sportives engendrent le plus souvent, en plus de la fatigue, des inflammations au niveau des parties du corps les plus sollicitées. Pour le cas de l’escalade, que ce soit avant (durant la préparation physique) ces effets sont fréquents. Ce sont les doigts et les tendons, les articulations et les bras qui en subissent le plus.

Les attributs anti-inflammatoires du CBD

Lors d’une inflammation, qu’il s’agisse de courbatures ou de blessures, le CBD va permettre une récupération plus rapide tout en atténuant la douleur.

Dans la pratique, le cannabidiol va aller se fixer sur les récepteurs endocannabinoïdes (CB1 et CB2). Cela va favoriser la production de dopamine et de sérotonine (hormone du bonheur et du bien-être) ; ce qui aura pour conséquence d’inhiber les sensations de douleurs au niveau des tissus tout en accélérant leur régénération et diminue les risques de crampes.

Pour conclure, l’escalade est un sport à risque mais ces derniers sont calculés. Et avec les innovations technologiques, ce sport est de plus en plus sécurisé. De plus, avec l’existence de plusieurs sites agréés et ses coachs/formateurs, ce sport est devenu accessible pour le grand public. Toutefois, malgré les mesures de sécurités modernes, il ne faut jamais négliger les atouts tels qu’une bonne condition physique et mentale. Cela permettra de réussir proprement la grimpe et minimiser les risques de blessures et chutes. Il est important de mentionner que le meilleur allié du grimpeur n’est autre que lui-même. Le cannabidiol va l’assister tout au long de son parcours pour qu’il soit au mieux de sa forme. Découvrez ainsi pourquoi le cbd est la nouvelle mode chez les sportifs professionnels ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page