Actualités

CBD et danse sportive: l’ingrédient secret pour une performance d’exception

La danse, un langage, un moyen de s’exprimer… Elle est présente dans toute culture de toute région de notre terre. Cette existence vient du fait que la danse fait partie de chacun de nous et cela depuis les débuts de l’humanité. En effet, qui ne s’est pas encore mis à danser face à un excès d’enthousiasme ou de joie ? Depuis, la danse a pris de l’importance au fil du temps, notamment pour exprimer ce que les mots ne peuvent. D’un dévouement, en passant par plusieurs émotions jusqu’au désir de transmettre un message bien précis, la danse offre à l’humanité tout un monde à explorer. Parmi les disciplines qui arrivent à réunir le plus grand nombre de public, il y a la danse sportive. Ce sport rassemble en lui-même la passion, l’intelligence, la concentration, la précision, la force et la souplesse, la synchronisation et la maîtrise des émotions ; tout cela pour atteindre et partager une prouesse. Toutefois, de notre point de vue, il manque sans doute un dernier ingrédient pour réaliser une performance d’exception : le CBD !

La danse sportive, une discipline multi-compétence

La danse sportive ou « dancesport » regroupe aujourd’hui plusieurs catégories de danse dont le hip hop, le breakdance, ou encore le boogie-woogie. Mais à ses débuts, elle désignait uniquement des types de danses de couple mettant en avant le côté sportif. Pour la Fédération Mondiale de Danse Sportive (WDSF) :

« Le DanceSport est une activité qui combine sport et danse, et qui permet aux participants d’améliorer leurs aptitudes physiques et leur bien-être mental afin de former des relations sociales et pour obtenir des résultats en compétition à tous niveaux. »

Les compétitions de danse sportive rassemblent plusieurs disciplines. Sur la scène internationale, elles sont organisées par la WDSF. En outre, comme nous le savons, le dancesport met l’accent sur le physique. Cependant, il ne faut pas oublier que si le corps s’exécute parfaitement, c’est l’esprit qui maîtrise. De ce fait, avant même de réussir en tant que partenaire, il faut atteindre un bon niveau de condition psychique et physique.

Couple effecuant une danse sportive en tenue correcte

Un bon danseur doit disposer à la fois de force et de souplesse. Cela requiert d’être maître de son propre corps. Pour ce faire, il faut travailler la coordination, l’endurance et la résistance. Il faut rajouter à cela un peu de comédie pour bien transmettre les émotions et la créativité dans le cadre d’une compétition. Par conséquent, l’entraînement des athlètes est particulièrement éprouvant. D’ailleurs, il est toujours conseillé d’aller à son rythme et d’éviter ce qu’on appelle le surentraînement. Cela signifie qu’il faut laisser au corps le temps de s’adapter en alternant correctement effort et repos. Notons que le temps doit être suffisant pour laisser au corps le temps de bien récupérer.

Les paroles d’Hélal renforcent confirme bien ces dires :

« Travail et le repos font partie d’une seule et même unité d’entraînement. Les transformations physiologiques induites par une stimulation ne s’accomplissent totalement que longtemps après l’arrêt de l’exercice ».

C’est en 1993, que l’expert a prononcé ces mots. S’il devait les dire aujourd’hui, il rajouterait sûrement : « n’oubliez pas que le travail et le repos peuvent être boostés par un petit produit magique, le CBD ! »

Le CBD: un produit prisé des sportifs

« Fais de ton mieux », voilà une expression que nous utilisons très souvent à titre d’encouragement. Cependant, nous sommes « humains », le mieux d’aujourd’hui n’est pas celui de demain. On peut donc être plus ou moins bon par rapport à hier. Toutefois, ce qui caractérise un athlète est la volonté de faire plus, d’être meilleur qu’on ne l’a été avant ; en d’autres termes se dépasser. Pour cela, il faut avoir de la persévérance mais surtout il faut s’armer de beaucoup de patience.

Un athlète accompli est un sportif qui s’est laissé le temps de grandir autant physiquement que psychologiquement. De plus, comme nous l’avons vu, les entraînements sont très éprouvants pour les danseurs. En ce sens, dans la pratique réelle de la discipline, il ne faut pas se la jouer « film d’action » : éviter de trop s’entraîner et programmer un repos bien mérité. Il ne faut également pas oublier de s’alimenter correctement. Dans ce processus le CBD sera un allié de choix. C’est la raison pour laquelle il est de plus en plus populaire auprès des sportifs.

Ce qui fait que le cannabidiol soit aussi prisé par les sportifs c’est qu’il possède des vertus très bénéfiques pour la santé. Les athlètes le consomment pour jouir de ses propriétés calmantes et apaisantes. De plus, comme il s’agit d’un produit complètement naturel, la peur des effets secondaires n’a pas lieu d’être lorsqu’il est consommé correctement. Ainsi, si vous recherchez à pouvoir absorber une dose bien précise afin de profiter au maximum des effets du CBD, il faut penser à bien s’informer sur les produits et votre état de santé. Parfois, il est même conseillé d’aller consulter.

L’entraînement du danseur

Être athlète et danseur

Le dancesport est une discipline complexe. Pour que le danseur devienne un sportif aguerri, il doit renforcer ses capacités musculaires, ses articulations et réseaux tendineux. Notons que l’entraînement doit être progressif et régulier.

Dans la pratique, le danseur va développer la force et la souplesse de ses muscles. Il doit pouvoir maîtriser des gestes techniques et les exécuter avec précision. Par exemple, durant une performance, les danseurs doivent réussir à effectuer des types de sauts et de cascades avec élégance. L’image de l’exécution des mouvements doit projeter une certaine idée de facilité tout en gardant le côté fascinant et impressionnant qui donne au public tout le travail derrière pour atteindre le niveau nécessaire pour de bons résultats.

La force doit s’accompagner de la résistance et de l’endurance. En effet, chaque mouvement va solliciter à la fois le système cardio-vasculaire, musculaire et articulo-tendineux. Ainsi, au niveau de la préparation physique doit d’abord développer sa capacité aérobique. C’est le moyen idéal pour renforcer l’endurance cardiaque et par la suite de pouvoir bouger plus longtemps. Pour ce faire, Il est possible de pratiquer de la natation, du vélo, des courses à pied, etc.

danseuse athlète

Ensuite, il faut passer à la musculation. L’objectif est d’accroître la résistance des muscles et de minimiser les risques de blessures. Dans la pratique, les experts recommandent d’exécuter des mouvements spécifiques tels que le développé-couché, le soulevé de poids et l’appui dorsal. Lorsque ces enchaînements sont correctement exécutés suivant un programme bien défini, elle n’entrave pas la souplesse et l’apparence de l’athlète.

Enfin, le travail sur la souplesse et la puissance vient compléter les séances d’entraînement de l’athlète pour qu’il devienne un danseur performant. D’une part, développer la souplesse musculaire contribue à améliorer la coordination et la précision des mouvements et prévenir les risques de blessures. D’autre part, la puissance est la combinaison de tous les enchaînements mais amenés à un rythme plus intense de manière progressive dans le but d’accroître la performance et donner un show méritant.

Le CBD pour être forme

Toutes les séances d’entraînement citées ci-dessus vont laisser place à pas mal de courbatures en plus des risques de blessures liés à la complexité et la force des mouvements. Par conséquent, après de tels efforts, il faut du réconfort bien mérité, autant pour le corps que l’esprit. C’est justement le domaine de prédilection du CBD.

Comme nous l’avons mentionné un peu plus haut dans l’article, le cannabidiol dispose de capacités calmantes et apaisantes. Ces propriétés sont dues au fait que le CBD optimise le fonctionnement du système nerveux. Il va agir sur le système endocannabinoïde et perfectionner son efficacité. Ce système est responsable de la régulation du sommeil, de l’appétit, des émotions, de l’humeur et de la douleur. En somme, le CBD est le produit pour épauler l’athlète dans son développement sportif.

Pour le danseur qui doit trouver le bon équilibre entre efforts physiques/psychiques et repos, le cannabidiol constitue la meilleure solution. En optimisant le sommeil et l’appétit, il permet au sportif à la fois d’être dans les meilleures conditions pour réaliser un exploit et mieux récupérer après. Compte tenu de ce constat, le CBD va renforcer les capacités cognitives du sportif en améliorant sa concentration. En outre, il est aussi un anti-inflammatoire naturel efficace. Non seulement, le cannabidiol réduit les sensations de douleurs mais en plus il favorise la récupération musculaire.




Pour conclure, le dancesport est plus qu’un sport. En mettant sur la performance physique et psychique, chaque discipline de la danse sportive demande aux athlètes d’accomplir et des prouesses techniques et artistiques. C’est la raison pour laquelle les entraînements des danseurs sont particulièrement éprouvants et nécessite que l’on y fasse très attention. En effet, ils doivent être adaptés aux capacités de l’athlète. Par ailleurs, le programme doit prévoir un temps de repos et de récupération en adéquation avec les efforts déployés en plus d’une bonne alimentation. Le rôle du CBD est principalement de faciliter la recherche de cet équilibre en améliorant le bien-être de l’athlète dans son corps et dans son esprit. Cela va lui permettre d’être plus efficace durant les activités sportives et de récupérer plus vite par la suite. En fonction des choix et goûts, le cannabidiol peut être consommé en plusieurs formes. Découvrez dans cet article les meilleurs formes de cbd pour les sportifs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page