Sport collectif

Cannabis à la NBA : dopage ou non ?

Alors qu’aux Etats-Unis, le cas du cannabis est encore aléatoire, les stars de la NBA trouve que la consommation de cette substance est bien normale. Vu cette circonstance, on voit que l’Association du Basketball américain commence à libéraliser la situation des joueurs en faisant reculer les sanctions. Désormais, on ne réalisera plus les dépistages de routine chez les joueurs.  

NBA : quelle position à l’égard du cannabis ?

Chaque État de l’Amérique garde une position particulière à l’égard du cannabis. Toutefois, la législation met un point sur les cannabinoïdes. Le CBD est en large diffusion grâce à ses propriétés thérapeutiques. On remarque toutefois une restriction du THC, un produit stupéfiant. Pour autoriser le cannabis, la NBA doit faire une précision sur ces molécules.

Sanction sur la consommation du cannabis

Cela ne fait même pas une décennie que la NBA interpelle des joueurs et des clubs à une sanction disciplinaire pour consommation de cannabis. En effet, on considérait le cannabis comme étant un produit de dopage comme l’ensemble des drogues et des stupéfiants. Le règlement prévoit une suspension du concerné, ou même de son équipe à cinq matches successifs. Cela entraîne également un arrêt de la rémunération.

C’est clair, la NBA interdisait formellement la consommation du cannabis chez les joueurs de basket. Cette prohibition conduit à une sanction envers les contrevenants. Cela commence par un simple avertissement, puis une amende et finit par une suspension à cinq matches.

Une autorisation du cannabis par la NBA après le COVID-19

C’était pour éviter les contacts inutiles pendant les crises du Coronavirus que la NBA avait prévu d’arrêter les dépistages. Par conséquent, les joueurs ont pu consommer du cannabis en toute impunité pendant toute la saison 2020. Cela avait persisté pour 2021, ainsi on avait abandonné les procédures de dépistage et il est fort probable que ce soit définitif.

En cette année 2022, un accord entre la NBA et le syndicat des joueurs avait abouti à l’arrêt des tests de cannabis. Le programme disciplinaire se limitera aux drogues dures. Toutefois, la fin du dépistage ne signifie pas autorisation de la marijuana, la substance reste illégale selon les règlements.

La marijuana, une tendance chez les joueurs de basketball

Cela ne surprend personne d’entendre que 80% des joueurs américains du basketball sont utilisateurs du cannabis. Sous plusieurs formes, ces athlètes consomment de la marijuana en dehors des entraînements et des compétitions.

Les responsables l’admettent. Fumer du cannabis correspond au fait de boire un verre d’alcool. On ne trouve aucun problème à ce qu’un joueur cherche à se détendre en dehors du terrain. Ainsi, avec l’arrêt des processus de dépistage, la NBA suit les traces du MLB et du NFL.  

Pour conclure, le cannabis constitue un produit de dopage au niveau du sport américain. Toutefois, de nombreuses circonstances comme le COVID-19 et surtout l’émergence du CBD médical ont apporté une mise à jour à la situation. Désormais, on commence à libéraliser la consommation de cette substance au niveau des clubs tels que la NBA. Par ailleurs, les sportifs l’apprécient déjà

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page