Mike Tyson ouvre un coffee shop à Amsterdam : « Une nouvelle aventure européenne »

Date:

 

La légende de la boxe, Mike Tyson, a récemment élargi son empire en ouvrant un coffee shop à Amsterdam, aux Pays-Bas. À 56 ans, Tyson est mondialement reconnu pour son succès dans le monde de la boxe, ayant été triple champion du monde. Cependant, ces dernières années, il s’est également distingué dans l’industrie du cannabis, en ouvrant un ranch dédié à la culture du cannabis dans son pays natal, les États-Unis. Avec l’ouverture de son café à Amsterdam, Tyson entreprend une nouvelle aventure sur le marché européen du cannabis.

Coffeeshop Tyson 2.0 : un rêve devenu réalité

Situé sur la Spuistraat, au cœur d’Amsterdam, le café de Mike Tyson porte le nom de Coffeeshop Tyson 2.0. Dans un communiqué de presse, Tyson a partagé son enthousiasme pour cette nouvelle entreprise : « C’est un rêve devenu réalité d’ouvrir notre premier café à Amsterdam. Ici, les fans peuvent déguster mes produits préférés. Je les ai tous essayés et testés, et j’ai hâte de partager avec l’Europe certains de mes produits les plus appréciés. »

L’ancien boxeur est un consommateur assidu de marijuana et de cannabis depuis des décennies. Son utilisation de ces substances remonte à plus de 20 ans, une période où il était au sommet de sa carrière de boxeur. Il explique que cette consommation a été une réponse à l’usure de son corps due à des années de compétition de haut niveau et à la douleur résultant de multiples opérations.

Un empire du cannabis en Californie

En plus de son café à Amsterdam, Mike Tyson a étendu son empire du cannabis aux États-Unis. En 2018, il a ouvert une ferme de cannabis à California City, une petite ville isolée d’environ 15 000 habitants, située à moins de 100 km du parc national de la Vallée de la Mort en Californie. Cette décision a été influencée par les lois de l’État de Californie, qui ont autorisé l’utilisation médicale de la marijuana depuis 1998. À compter du 1er janvier 2018, la marijuana est également devenue légale à des fins récréatives en Californie.

L’entreprise de Tyson en Californie est devenue une réussite, proposant des produits à base de cannabis de haute qualité, et elle a contribué à éduquer le public sur les bienfaits médicaux et récréatifs du cannabis. En outre, cela a permis à Tyson de diversifier ses investissements et de s’impliquer davantage dans l’industrie du cannabis.

Légalité du cannabis aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, la possession d’une petite quantité de marijuana est légale depuis 1976. Cependant, la législation évolue, et il est important de noter qu’à partir de mai 2023, il sera illégal de consommer de la marijuana dans les rues du vieux centre d’Amsterdam. Cette décision est liée à une série de préoccupations concernant le tourisme du cannabis, la sécurité publique et la préservation du caractère historique de la ville. Les autorités locales cherchent à réduire l’impact négatif du tourisme lié au cannabis tout en continuant à offrir des espaces de consommation contrôlés.

Un exemple de sportifs dans l’industrie du cannabis

Mike Tyson n’est pas le seul ancien athlète de haut niveau à investir dans l’industrie du cannabis. L’ancien cycliste Floyd Landis, vainqueur du Tour de France en 2006, est également devenu un acteur clé dans ce secteur. En 2016, Landis a lancé sa propre entreprise de cannabis, Floyd’s of Leadville, dans l’État du Colorado, où la marijuana récréative est légale depuis 2012. La transition de Landis de sportif professionnel à entrepreneur du cannabis témoigne de la diversification croissante de l’industrie.

L’impact du cannabis dans le sport

L’utilisation du cannabis et de ses dérivés dans le sport est un sujet qui suscite de plus en plus d’intérêt. De nombreux athlètes ont déclaré que le cannabis les aidait à gérer la douleur, à réduire l’inflammation et à améliorer leur bien-être général. Cependant, les réglementations sportives varient d’un pays à l’autre et d’une organisation à l’autre. Certaines autorisent l’utilisation du cannabis à des fins médicales, tandis que d’autres l’interdisent totalement. Les sportifs professionnels doivent donc faire preuve de prudence et se conformer aux règles en vigueur dans leur sport.

Conclusion

Mike Tyson, en ouvrant Coffeeshop Tyson 2.0 à Amsterdam, élargit son empreinte dans l’industrie du cannabis en Europe. Sa longue histoire de consommation personnelle de marijuana l’a conduit à investir dans la culture et la distribution de cette plante dans son pays d’origine, ainsi qu’à l’étranger. Alors que la légalisation et la réglementation du cannabis évoluent dans le monde entier, les anciens athlètes comme Tyson et Landis se tournent vers l’industrie du cannabis, offrant des produits de qualité et contribuant à l’éducation du public sur les avantages potentiels de cette plante. 

Cependant, il est essentiel de noter que les lois et règlements varient considérablement, et que les sportifs doivent être conscients des règles de leur sport en ce qui concerne le cannabis. L’industrie du cannabis continue d’évoluer, ouvrant de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs, y compris les anciens champions de la boxe et du cyclisme.

Partager l'article:

Populaire

spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Les gens lisent aussi avec ces articles
Similaire

CBD et Méditation : Pour Optimiser ses Performances Athlétiques !

Pourquoi Vouloir Méditer ? La méditation est une pratique millénaire...

CBD et Sport d’Endurance : Impact du Cannabidiol sur les Performances Athlétiques

Dans le monde du sport d'endurance, où chaque fraction...